Absence de Samir Nasri : "on n'a pas compris"

  • A
  • A
Absence de Samir Nasri : "on n'a pas compris"
Nasri a réalisé une excellente saison avec Manchester City mais ne disputera pas le Mondial.@ MAXPPP
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Les proches de Nasri avouent leur déception après l'annonce de la liste.

Samir Nasri a pris l'annonce de sa non-sélection pour la Coupe du monde avec philosophie. Ce n'est pas le cas de ses proches. Sa compagne, Anara Atanes, l'a dit sur son compte Twitter. Son oncle, Sallah, a lui aussi fait part de sa déception au micro d'Europe 1, avec bien plus de retenue néanmoins. "On n'a pas compris et déçu, très déçu, de cette liste", a-t-il insisté. "Apparemment, il y aurait des joueurs qui se seraient plus ou moins plaints. Est-ce qu'on s'est posé la question de savoir si c'était normal que ces joueurs se plaignent eux aussi."

"Quand on va la guerre, on y va avec ses armes." Si l’absence de Nasri de la liste n'est pas une surprise (il n'a plus joué en Bleu depuis le barrage aller Ukraine-France le 15 novembre dernier, ndlr), elle fait beaucoup parler compte tenu du timing. Dimanche dernier, Nasri a été le premier des deux buteurs de Manchester City lors du match du titre de champion d'Angleterre. "Il a fait ce qu'il fallait sur le terrain pour être en équipe de France", considère Sallah. "A partir de là, moi je considère que quand on va à la guerre, on y va avec ses armes. Je pense que Samir était une arme, et une belle arme."

Pour justifier son choix, Deschamps a notamment avancé le caractère de Nasri. "Il l’a dit lui-même, il n’est pas content quand il est remplaçant. Ça se sent et se ressent", a insisté le sélectionneur national. "Est-ce qu'à Paris, on se pose la question de savoir si "Ibra" a un caractère ?", se demande en retour Sallah. "Que ce soit avec les clubs pour lesquels il a joué, l'OM, Arsenal ou Manchester City, tout s'est super bien passé, les entraîneurs n'ont fait que des éloges sur son cas. A un moment donné, si Didier Deschamps ne supporte pas un joueur de caractère, c'est un autre problème." "DD", lui, considère qu'on ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir tenté l'expérience. "Samir, je l'ai eu sur sept rencontres, quatre rassemblements. Je l'ai vu entrer, débuter, ne pas jouer. J'ai vu."

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

FATALISTE - Samir Nasri la joue philosophe

ABSENCE - Vos réactions : "l'absence de Nasri m'inquiète"