Pourquoi le classement FIFA est une vaste blague

  • A
  • A
Pourquoi le classement FIFA est une vaste blague
Il est drôle, ce classement, hein Antoine ?@ MAXPPP
Partagez sur :

ON COMPREND RIEN - Le nouveau classement FIFA a été publié jeudi. Avec, comme d'habitude, beaucoup d'étrangetés.

Le classement FIFA, c'est sans doute, pour vous, un obscur calcul savant d'initiés du football. Rassurez-vous, pour nous aussi. Parce qu'à chaque publication mensuelle de ce classement des meilleures équipes nationales de la planète, les amateurs de foot se tirent les cheveux. Et celui publié jeudi, juste après la Coupe du Monde, n'échappe à la règle. Comment expliquer que l'Algérie, huitième de finaliste magnifique face à l'Allemagne (1-2 a.p.), perde deux places pour se retrouver 24e ? Et comment le Venezuela, qui n'a jamais participé au moindre Mondial, peut-il dans le même temps progresser de deux places et arriver à la 30e place ?

>> A LIRE AUSSI : la France retrouve le top 10 du classement FIFA

Halilhodzic heureux (930x620)

© REUTERS

>> Europe1.fr vous explique pourquoi le classement FIFA est une vaste blague.

Parce qu'on ne comprend rien au calcul. Chaque mois, l'instance internationale publie le classement des meilleures équipes au monde, en tenant compte des résultats dans toutes les rencontres des quatre dernières années. La FIFA tient donc compte des matches amicaux, des rencontres éliminatoires et des compétitions internationales, comme la Coupe du Monde ou l'Euro. Mais comment arrive-t-on à ce classement ? La méthode est plus que complexe, pour être poli.

Elle repose en fait sur une formule P = M x I x T x C. C'est-à-dire que pour arriver au classement final, il faut multiplier la "valorisation du résultat du match", par son "importance", par la "valeur de l'adversaire" et enfin par le "coefficient de confédération". Sachant qu'en plus, les résultats se déprécient avec les années… Et si vous voulez absolument connaître tous les rouages de cette indéchiffrable équation, vous pouvez vous référer au beau pdf explicatif disponible sur le site de la FIFA. En tout état de cause, à moins d'avoir fait Maths Sup, vous n'y comprendrez rien. Nous, on n'y est pas arrivé.



Parce que la Belgique devant l'Espagne, vous êtes sérieux ? Selon le dernier classement, la Belgique est 5e, l'Espagne 8e. Alors oui, la Roja a raté son Mondial en sortant dès le 1er tour. Oui, Iker Casillas a été humilié. Mais on vous rappelle aussi que si le classement tient compte des quatre dernières années, ça veut dire que la FIFA doit être au courant que les Espagnols ont remporté le Mondial 2010 et l'Euro 2012. Apparemment, non.

Donc la Belgique, qui a participé à sa première coupe du Monde depuis douze ans, et a fait une belle performance en atteignant les quarts de finale, est mieux classée que l'équipe qui a dominé le foot mondial sans discontinuer pendant 6 ans. En gros, la FIFA estime qu'il vaut mieux battre l'Ecosse, le Pays de Galles et la Macédoine en éliminatoires du Mondial plutôt qu'en coller quatre à l'Italie en finale de l'Euro. Ah oui, au passage, la Belgique n'était pas qualifiée pour le championnat d'Europe 2012.

ottmar hitzfeld  suisse reuters

© REUTERS

Parce que déjà avant la Coupe du Monde, ça ne voulait rien dire. Après nos voisins belges, place  aux Suisses. Désolé, chers voisins, mais votre classement est vraiment trop gros pour être vrai. Petit flashback. Avant le début de la Coupe du Monde, la Suisse était classée 6e. Ce qui veut dire que la Nati, non qualifiée pour l'Euro 2012 et éliminée au premier tour du Mondial 2010, était devant l'Italie, finaliste de l'Euro 2012, ou que les Pays-Bas, finalistes du Mondial 2010. Mais il faut dire que les joueurs suisses terrorisent l'Europe du football depuis des années, non ?

Alors oui, le classement FIFA est aussi obscur que les banques suisses, mais il est très important. Car c'est sur lui que se base l'instance internationale pour composer les groupes de la Coupe du Monde. En gros, avant le tirage au sort du Mondial 2014, les huit premières équipes au classement FIFA étaient assurées de ne pas se rencontrer entre elles. Ce qui signifie que la Nati était protégée et ne pouvait pas jouer l'Espagne, le Brésil, l'Argentine ou encore l'Allemagne au premier tour.  Pour ceux qui ont oublié, on vous rappelle que la France a humilié la Suisse au premier tour (5-2). Après leur quart de finale, les Bleus sont désormais 10e, en progression de 7 places. Mais les Tricolores sont toujours moins bien classés que…la Suisse, 9e. Quand on vous dit qu'on ne comprend rien !