Morgan Schneiderlin, un bleu encore méconnu

  • A
  • A
Morgan Schneiderlin, un bleu encore méconnu
@ REUTERS
Partagez sur :

DESTIN. Très peu connu en France, le milieu de terrain de Southampton, en Angleterre, va disputer sa première Coupe du monde avec les Bleus.

>>> Retrouvez toute l'actu de la Coupe du monde 2014 en cliquant ici

Son nom ne vous dit peut être rien, mais les amateurs de football anglais le connaissent par cœur. Morgan Schneiderlin, le joueur de Southampton, s'apprête à disputer sa première Coupe du monde avec l'équipe de France. L'Alsacien n'avait été convoqué qu'en tant que réserviste par le sélectionneur Didier Deschamps. Mais vendredi, les blessures de Franck Ribéry et de Clément Grenier lui permettent  d'intégrer l'équipe de France. Alors qu'il n'a toujours pas joué le moindre match avec les Bleus, le jeune milieu de terrain de 24 ans va découvrir le plus haut niveau mondial.

Schneiderlin à un entraînement des Bleus.

© REUTERS

Le Saint des Saints. Mais le parcours du milieu de terrain alsacien est loin d'être un long fleuve tranquille. Sa sélection, il la doit d'abord à son énorme saison avec Southampton. Posté devant la défense des Saints, comme on surnomme son club, il a impressionné dans la récupération du ballon. L'an dernier, les fans et les joueurs de Southampton l'ont même élu joueur de l'année. A 24 ans, il est déjà indispensable au club anglais, qui a terminé la saison à une surprenante 8e place. Et aujourd'hui, son nom revient avec insistance dans les plus grands clubs anglais, dont Arsenal ou Manchester United.

schneidertac

© REUTERS

Un talent précoce. Mais avant d'en arriver là, Morgan Schneiderlin a dû batailler. L'Alsacien a été formé dans le club de sa région : le Racing Club de Strasbourg. Dès son plus jeune âge, son talent saute aux yeux. Alors les dirigeants alsaciens ne perdent pas de temps. Le prometteur milieu de terrain signe un contrat professionnel dès ses 16 ans, un record de précocité dans l'histoire du club. Mais en 2008, Strasbourg est relégué en Ligue 2, et doit équilibrer ses comptes. Morgan Schneiderlin est alors transféré pour 1,5 millions d'euros vers la modeste équipe de Southampton, qui sera relégué en troisième division anglaise un an plus tard.

Avec le maillot de Strasbourg, son club formateur.

De la troisième division anglaise au Mondial. Mais là, tout s'accélère. Morgan Schneiderlin découvre la rudesse du championnat anglais et développe son physique. Le joueur technique devient un milieu défensif hargneux et infatigable aspirateur de ballons, sans pour autant perdre son toucher de balle. Comme son club de Southampton, passé en Premier League en 2012, Morgan Schneiderlin a connu une ascension fulgurante. Désormais, c'est la Coupe du monde qui l'attend cet été au Brésil. Bien loin des terrains boueux des divisons inférieures.


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

COUPE DU MONDE - Pas de mondial pour Franck Ribéry !

COUPE DU MONDE - Clément Grenier forfait

>>AlirePasdef%C3%AAtepourlesbless%C3%A9s"target="_self" >LA POISSE - La liste des blessés de la Coupe du monde

CONFIANCE -Deschamps maintient Ribéry sur sa liste