Les cinq meilleurs gardiens du Mondial

  • A
  • A
Les cinq meilleurs gardiens du Mondial
Manuel Neuer, le gardien allemand, a sorti le grand jeu face à l'Algérie.@ Reuters
Partagez sur :

REMPARTS - Les gardiens de but se sont illustrés depuis le début de la Coupe du Monde. Voici notre top 5 avant les quarts de finale.

Hommes de l'ombre. Les Belges ont bien cru qu'ils n'y arriveraient jamais. Mardi soir, les Diables Rouges sont tombés sur un énorme Tim Howard, le gardien des États-Unis. Finalement, la Belgique s'est imposée en prolongations en huitième de finale du Mondial (2-1). Comme l'Américain, de nombreux portiers ont réalisé d'excellentes prestations depuis le début de la Coupe du Monde. Alors que les joueurs offensifs attirent à eux la lumière toute l'année, Europe1.fr a voulu rendre hommage aux derniers remparts, trop souvent cantonnés dans l'ombre.

1. Guillermo Ochoa (Mexique)

La Ligue 1 le connaissait déjà, le monde entier l'a découvert. Guillermo Ochoa, le portier mexicain de l'AC Ajaccio, a réalisé un match phénoménal face au Brésil, au premier tour du Mondial. A lui seul, il a obtenu un excellent match nul face au pays hôte (0-0). Son arrêt sur une tête de Neymar est le plus beau depuis le début de la compétition. Contre les Pays-Bas, Ochoa a failli rééditer cette performance, mais il a craqué, comme toute son équipe, dans les dernières minutes du huitième de finale (1-2).

2. Raïs M'Bolhi (Algérie)

Sans doute la plus grosse surprise au poste de gardien de but. Inconnu du grand public, le dernier rempart de l'équipe d'Algérie a été impeccable du début à la fin du magnifique parcours des Fennecs. Né à Paris et formé à l'Olympique de Marseille, Raïs M'Bolhi a écœuré les attaquant russes et permis à l'Algérie d'obtenir une qualification historique (victoire 1-0). Face à l'Allemagne en huitième de finale, le joueur du CSKA Sofia, en Bulgarie, a longtemps retardé l'échéance. Mais il s'est incliné deux fois et n'a pu empêcher l'élimination, avec les honneurs, des Fennecs (2-1).

3. Tim Howard (Etats-Unis)

Jamais un gardien n'avait réalisé autant d'arrêts décisifs en un match. Face à la Belgique en huitième de finale mardi soir, Tim Howard était un mur. En tout, il a été l'auteur de 15 arrêts décisifs ! Le portier d'Everton, en Angleterre, a poussé les attaquants belges dans leurs derniers retranchements. Mais il ne pouvait rien faire sur les buts de Kevin De Bruyne et de Romelu Lukaku en prolongations. Les États-Unis sont éliminés de la compétition mais Tim Howard est entré dans l'histoire.

4. Keylor Navas (Costa Rica)

Comme son équipe, personne ne l'attendait en quart de finale du Mondial. Pourtant, le Costa Rica sera bien au rendez-vous face aux Pays-Bas. Si le petit pays d'Amérique centrale y est parvenu, c'est grâce aussi à des prestations énormes de son gardien de but, Keylor Navas. Le joueur de Levante, en Espagne, a permis à son équipe, réduite à dix en huitième de finale contre la Grèce, d'aller jusqu'aux tirs-aux-buts. Puis le gardien de but a arrêté un penalty dans la séance fatidique. Un héros.

5. Manuel Neuer (Allemagne)

Les spectateurs d'Allemagne-Algérie se sont demandés s'il est libéro ou gardien de but. Manuel Neuer a sauvé à plusieurs reprises la Nationalmannschaft en coupant les attaques des Fennecs en dehors de sa surface. Le portier du Bayern Munich a même touché 16 ballons au delà des 16 mètres ! Une performance impressionnante mais loin d'être étonnante pour celui qui est un des meilleurs gardiens au monde. Et ça, l'équipe de France le savait déjà avant d'affronter l'Allemagne, vendredi soir (18h) en quart de finale du Mondial.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

L'INFO - Les Bleus en quarts de finale du Mondial

PROGRAMME - Les affiches des quarts de finale

SANCTION - Matuidi ne sera finalement pas inquiété

VACANCES - Ribéry ne verra pas à France-Allemagne

SÉVILLE 1982 - Schumacher voit l'Allemagne gagner