Karim Benzema, la star que la France attend

  • A
  • A
Karim Benzema, la star que la France attend
Detendu et motivé, Karim Benzema va disputer sa première Coupe du monde. En leader technique des Bleus.@ REUTERS
Partagez sur :

AU TOP - L’attaquant du Real Madrid, qui dispute son premier Mondial, est celui qui doit tirer ses coéquipiers vers le haut.

>> Suivez l'Europe 1 Football en Direct vidéo en cliquant ici

Les supporters brésiliens qui assistent régulièrement aux entraînements des Bleus ne s’y trompent pas : la vraie star de la France, c’est Karim Benzema. L’attaquant français, qui a remporté la Ligue des Champions avec le Real Madrid, a régulièrement droit à des chants et à des manifestations de soutien des spectateurs.



Un élément de pression supplémentaire pour le joueur qui disputé là, à 26 ans, sa première Coupe du monde. En l’absence de Franck Ribéry, Karim Benzema se doit d’être le patron des Bleus, dès dimanche soir (21 heures) face au Honduras. Et il le sait.

Premiers pas Coupe du monde. Karim Benzema a d’autant plus envie de briller qu’il dispute au Brésil son premier Mondial. Trop jeune en 2006, trop juste en 2010, l’attaquant n’a jamais connu l’excitation d’une Coupe du monde. Une bizarrerie pour le joueur le plus capé du contingent bleu, avec 66 sélections. Et le fait que la compétition se dispute au Brésil, pays de son idole Ronaldo, décuple sa motivation. "Ça compte encore plus, parce qu’on peut dire que c’est la plus belle", confie l’attaquant dans Le Parisien.  "Le Brésil représente une histoire, c’est le pays du football. Pour moi, je vais participer à la plus belle des Coupes du monde", insiste-t-il.



Un leader attendu. Franck Ribéry out, les regards se sont naturellement tournés vers Karim Benzema. L’homme aux 66 sélections est désormais l’incontestable leader technique des Bleus. Et il en convient aisément. "Sur le terrain, oui. Vous pouvez demander aux autres joueurs", avance-t-il sans fausse modestie. "Moi, j’aime bien parler de foot sur la pelouse. Je peux donner des conseils, dire qu’il vaudrait mieux faire tel appel plutôt que tel autre. J’ai la chance au Real Madrid de côtoyer les meilleurs joueurs du monde et de jouer dans un grand club. Si je peux apporter cette expérience, je le fais", explique l’attaquant. "Je vais tout faire pour être le meilleur à chaque match, réaliser un grand Mondial et être au top. Tout faire pour marquer, faire marquer, être un champion et un leader", conclut-il.

Il est au top. Oublié, le trou noir d’entre juin 2012 et octobre 2013. Régulièrement aligné en équipe de France, Karim Benzema n’avait pas trouvé les filets pendant… 1222 interminables minutes. Soit plus de 13 matches complets. Désormais, il sort de sa meilleure saison avec le Real Madrid, récompensée par la Ligue des Champions. L’attaquant a marqué 17 buts en Liga et 5 dans la prestigieuse compétition européenne. "Je trouve qu'il est très impressionnant, je ne le connaissais pas avant, mais je trouve qu'il est très bien", a expliqué Eric Bédouet, le préparateur physique des Bleus. "Il a énormément progressé sur le plan physiologique. Il est bien dans sa tête et se comporte en leader d'équipe. C'est vraiment un très grand joueur. Il y a une fluidité dans sa technique, une explosivité, c'est du top mondial."

benzema-real

Mais supportera-t-il la pression ? Karim Benzema n’a jamais disputé de Coupe du monde, mais il a à son actif deux championnats d’Europe, en 2008 et 2012. Mais à chaque fois, l’attaquant a traversé la compétition comme un fantôme, avec aucun but inscrit. Et la pression est encore plus forte cette fois sur ses épaules. "C’est bien. Il faut attendre de moi parce que je suis capable", répond sereinement le joueur au Parisien. "J'ai beaucoup d'objectifs pour cette Coupe du monde, mais je ne vais pas me mettre une pression pour être Superman parce que ce n'est pas possible. Il y a de la pression, mais je me dois de rester cool et de travailler". Des bonnes attentions à concrétiser dès dimanche soir face au Honduras.

CHANGER D'ERE - Les raisons d'y croire

COMPOSITION - Deschamps aurait choisi Griezmann

REVUE DE PRESSE - Le Honduras veut y croire

MATCH - 5 choses à savoir sur France-Honduras

POLÉMIQUE -Deschamps élude les questions sur Ribéry

GROUPE E - Ce qui attend les Français au Mondial