Cinq choses à savoir sur Iran-Nigeria

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Iran-Nigeria
@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Le champion d'Afrique entame sa compétition face à l'Iran, lundi soir, à Curitiba.

Stephen Keshi (930x1240)

© REUTERS

Objectif huitièmes pour le Nigeria. Le champion d'Afrique 2013 (vainqueur du Burkina Faso en finale) est ambitieux. Après deux performances sans saveur en 2002 et 2010, les Super Eagles espèrent passer le premier tour, qu'ils avaient franchi en 1994 et 1998 (deux éliminations en huitièmes de finale). Passer le premier tour, voire mieux. "Je ne vois pas de grands noms ou de grands pays", a même osé le sélectionneur Stephen Keshi, au look étonnant, casquette à l'envers (photo). "Ce qui fera la décision, c'est ce que chacun sera prêt à faire, son envie. Il y a très, très peu de matches à jouer." Le capitaine des Super Eagles, Joseph Yobo, est sur la même ligne que son sélectionneur. "C'est ma troisième Coupe du monde, je ne suis pas ici seulement pour participer", a tonné le défenseur de Norwich City. Le Nigeria première équipe africaine de l'histoire dans le dernier carré ? Les Super Eagles 2014 rêvent d'apporter ce bonheur à leurs supporters restés au pays, durement touché par une guerre civile qui a déjà fait 3.000 morts depuis le début de l'année.

Carlos Queiroz (930x620)

© REUTERS

Iran : ne pas tout perdre. Préparer une Coupe du monde quand on est sélectionneur de l'Iran n'est jamais une sinécure. Le Portugais Carlos Queiroz, ancien entraîneur du Real Madrid, l'a découvert à ses dépens. Dans un pays toujours soumis à des sanctions de la communauté internationale, trouver des fonds pour préparer une compétition sportive ne va pas de soi. Mais Queiroz a néanmoins réussi à arracher un stage de préparation pour ses joueurs en Afrique du Sud puis en Autriche. Sera-ce suffisant pour éviter à la sélection iranienne, surnommée la "Team Melli", de faire autre chose que de la figuration ? Queiroz y croit. "Ils (les Nigérians) sont les favoris mais personne n'est assez fort pour gagner tous les matches, et personne n'est assez faible pour les perdre tous." Ne pas les perdre tous, ce sera clairement l'objectif de l'Iran, 43e au classement Fifa, juste devant... le Nigeria !

Iran, le profil du cancre... En trois participations (1978, 1998 et 2006), l'Iran n'a signé qu'une seule victoire. Mais quelle victoire ! C'était en 1998, à Lyon, face aux Etats-Unis, pour un succès (2-1) forcément symbolique compte-tenu des relations diplomatiques entre les deux pays. Parmi les nations qui comptent plus de six matches en Coupe du monde, l'Iran est l'équipe qui présente le plus faible taux de victoires (1 en 9 matches, soit 11,1%). C'est aussi l'équipe qui présente le moins bon taux de passes réussies en phase finale de Mondial (74,5%). Pas top.

... mais le Nigeria aussi. Mais les Super Eagles ne présentent pas non plus un bilan très brillant. Avec huit matches sans victoire de rang (2 nuls et 6 défaites), le Nigeria est même l'équipe qui connaît la plus longue disette au Mondial parmi les 32 équipes engagées. Et la Coupe des confédérations 2013 n'a pas été une réussite. En dehors du carton face à la très faible équipe de Tahiti (6-1), ils ont perdu face à l'Uruguay (2-1, avec un but de leur star et maître à jouer, John Obi Mikel) puis l'Espagne (3-0), sans voir les demi-finales de la compétition. Déception.

Vincent Enyeama (930x620)

© REUTERS


Enyeama, une touche de Ligue 1. Il y aura une star de la Ligue 1 sur la pelouse de l'Arena da Baixada de Curitiba : le portier nigérian du Losc Vincent Enyeama. Parmi les gardiens des cinq grands championnats européens, il est cette saison celui qui a gardé le plus de fois sa cage inviolée : 21 fois. Bon courage donc, aux attaquants iraniens.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

STATS EXPRESS - Cinq choses à savoir sur Ghana-Etats-Unis

SUIVEZ LE GUIDE - Sur quelle chaîne suivre les matches à la télévision ?

REVUE D'EFFECTIF - Mondial 2014 : 8 groupes, 32 équipes, un trophée

PETIT ECRAN - Ce que vous allez voir à la télévision