Cinq choses à savoir sur Aymeric Laporte, appelé en équipe de France

  • A
  • A
Cinq choses à savoir sur Aymeric Laporte, appelé en équipe de France
Aymeric Laporte, ici aux prises avec Lionel Messi, a l'habitude de se frotter aux meilleurs.@ Ander GILLENEA/AFP
Partagez sur :

ÉQUIPE DE FRANCE - Le jeune défenseur de l'Athletic Bilbao a été retenu jeudi par Didier Deschamps pour les deux matches cruciaux d'octobre.

CINQ CHOSES A SAVOIR

Il est le seul "bleu" du groupe de 23 joueurs annoncé jeudi par Didier Deschamps. Aymeric Laporte, 22 ans et aucune sélection chez les A au compteur, a été retenu dans le groupe qui va affronter la Bulgarie le vendredi 7 octobre puis les Pays-Bas le lundi suivant, en matches de qualification pour la Coupe du monde 2018. Bien connu des amateurs de Liga puisqu'il évolue depuis 2010 à l'Athletic Bilbao, en Espagne, Laporte n'est pourtant pas très connu du grand public en France. Petite séance de rattrapage avec ces cinq infos essentielles pour comprendre son parcours.

Il a déjà porté le maillot bleu. Aymeric Laporte avec le maillot bleu, l'image n'aura rien de nouveau. En effet, le jeune défenseur né à Agen a été de toutes les sélections de jeunes (moins de 17, 18, 19) jusqu'à capitaine des Espoirs. Il compte ainsi plus d'une cinquantaine d'apparitions avec le maillot frappé du coq, en attendant, peut-être, de goûter à sa première sélection chez les A à l'occasion des deux matches cruciaux du mois d'octobre.

Il a failli se faire hara-kiri via un tweet. Cette convocation chez les A, Laporte l'a très longtemps attendue. Et même à en perdre patience. En novembre 2015, avant les deux matches amicaux face à l'Allemagne et l'Angleterre, il avait assez mal pris de ne pas être appelé malgré les absences en défense, Didier Deschamps préférant donner sa chance au Stéphanois Loïc Perrin, de neuf ans son aîné (et qui n'entra finalement pas en jeu). Laporte avait alors tweeté sur son compte un "Enfin bref…" lourd de sous-entendus. Évidemment, le message laissé jeudi a une tout autre tonalité…

Il a pensé porter le maillot rouge. Lassé d'attendre une sélection chez les A qui ne venait pas, Laporte a émis l'idée de jouer pour l'Espagne, lui qui est arrivé au Pays Basque à l'âge de 14 ans. "Si on ne veut pas directement de moi, je devrai examiner d'autres options, dont l'une peut être de jouer avec l'Espagne", avait-il lancé début 2016 au micro d'une radio basque. Puis au mois d'août, il avait carrément mis en scène cette alternative à la Une de Marca. À l'époque, le quotidien sportif espagnol croyait savoir que le nouveau sélectionneur de la Roja, Julen Lopetegui, avait "signé" Laporte. Raté.



Il a été lancé par Marcelo Bielsa. Laporte, qui a débuté le football à Agen puis à Bayonne, a quitté en 2010 cette terre de rugby pour rejoindre le monument du football basque, l'Athletic Bilbao. Après avoir achevé sa formation puis évolué en réserve, il est lancé dans le grand bain à 18 ans par un certain Marcelo Bielsa, bien connu des supporters de l'Olympique de Marseille. Au fil des années, Laporte s'est installé dans la défense centrale des "Lions" à tel point qu'après quatre ans, il compte déjà plus de 150 apparitions toutes compétitions confondues (Liga, Coupes nationales et Coupes d'Europe).



Il est une référence en Liga. Non content d'accumuler les matches, Laporte est aussi performant. Et c'est évidemment ça le plus important. Vainqueur avec l'Athletic de la Supercoupe d'Espagne en 2015 (le premier trophée du club depuis 31 ans), il a été nommé dans l'équipe-type de Liga en 2013-14. Son entraîneur actuel, Ernesto Valverde, ne tarit pas d'éloges sur le Français, "un des piliers de l'équipe". Il n'en est encore pas là chez les Bleus, mais son potentiel et son expérience, à 22 ans seulement, sont immenses.