PSG : Edinson Cavani, ses 100 buts au scanner

  • A
  • A
PSG : Edinson Cavani, ses 100 buts au scanner
Edinson Cavani a dédié son 100ème but sous les couleurs du PSG au club brésilien meurtri du Chapecoense.@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

L'attaquant uruguayen, arrivé au club en 2013, a inscrit mercredi soir sur penalty son 100ème but sous les couleurs du PSG.

STATS EXPRESS

Cavani discuté, Cavani raillé, mais Cavani entré de plain-pied dans la légende du PSG. Mercredi, face à Angers (2-0), l'attaquant uruguayen, auquel on reproche souvent sa maladresse, a inscrit le deuxième but du PSG, sur penalty. Un troisième but en quatre jours après son doublé signé à Lyon dimanche dernier (2-1). Arrivé dans la capitale à l'été 2013, celui que l'on surnomme "El Matador" fait d'ores et déjà partie de la grande légende des Rouge et Bleu.

À 56 buts d'Ibrahimovic. Avec 100 buts, Cavani a rejoint mercredi le meilleur buteur français de l'histoire du PSG, Dominique Rocheteau. Désormais troisième ex aequo du classement des meilleurs buteurs de l'histoire du PSG, "Edi" n'est plus devancé que par deux hommes, le Portugais Pedro Miguel Pauleta (109 buts entre 2003 et 2008) et le Suédois Zlatan Ibrahimovic (156 buts entre 2012 et 2016). Cavani, sous contrat avec le PSG jusqu'en 2018, est-il aujourd'hui capable d'aller "chercher" Ibrahimovic, lui dont la présence l'a relégué sur le côté droit de l'attaque pendant trois saisons ? Visiblement, le principal intéressé ne se pose pas la question. "Je pense à l'équipe, à moi, pas aux autres joueurs", a-t-il insisté mercredi.

Troisième meilleure moyenne. Cavani pointe également à la troisième place du classement des buteurs au niveau de leur ratio buts/matches disputés. L'Uruguayen, qui a joué 166 matches depuis son arrivée, en est à 0,6 but de moyenne par rencontre. Il est devancé par Zlatan Ibrahimovic, 156 buts en 180 matches (0,87), et par Carlos Bianchi, auteur de 71 buts en 80 rencontres (0,89).

57. Sur ses 100 buts, Cavani en a inscrit 57 du pied droit. Mais les statistiques, joliment détaillées mercredi par Le Parisien, révèlent également un talent de buteur protéiforme puisque le "Matador" a frappé 22 fois du pied gauche, 20 fois de la tête et une fois d'une autre partie du corps non répertoriée…

94 (ou 95). Cavani un homme de surface ? Les chiffres le confirment. L'Uruguayen a en effet marqué 94 (ou 95 selon les sources) de ses buts dans la surface de réparation, pour seulement une poignée en dehors (5 ou 6 donc).

14 (ou 15). Qui Cavani a-t-il dû le plus souvent remercié après ses buts ? Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois, qui a longtemps été son "camarade" en attaque, lui a fait quatorze passes décisives (ou quinze selon les sources) lors de leurs trois saisons de collaboration (ou cohabitation). En deuxième position, et c'est moins surprenant, on retrouve l'Argentin Angel Di Maria, avec dix offrandes.

8 et 7. Cavani aime la région Auvergne-Rhône-Alpes. C'est en effet contre les deux rivaux lyonnais et stéphanois que "Cava" a fait trembler les filets plus souvent qu'à son tour : 8 fois face à Lyon et 7 fois contre l'ASSE. Et cela, grâce à de plus nombreuses confrontations aussi, notamment dans les Coupes nationales, où le sort et la logique sportive ont eu leur effet.

11. Si Cavani fait autant tourner les compteurs en ce début de saison, c'est aussi parce qu'il tire les penaltys maintenant qu'Ibra est parti. Il en est ainsi déjà à quatre réussis depuis le début de la saison en Ligue 1 et un en Ligue des champions.

1,06. Toutes compétitions confondues, Cavani tourne à un peu plus d'un but par match en 2016-17 : il a marqué 19 fois en 18 matches disputés (14 en Ligue 1 et 5 en Ligue des champions). Cette cadence infernale, bien supérieure à ses trois premières années parisiennes (25 buts en 43 matches en 2013-14, 31 buts en 53 matches en 2014-15 et 25 buts en 52 matches en 2015-16) laisse augurer d'une saison à plus de 30 buts - sauf grave blessure, c'est quasi assurée -, à plus de 40 (ce serait une première pour lui) et même, pourquoi pas, à plus de 50. Cavani a réussi sa meilleure saison avec Naples, en 2012-13, juste avant de rejoindre le PSG. Il avait alors marqué 38 fois en 43 matches, après avoir fini les deux saisons précédentes à 33 buts.

Cette saison référence, l'entraîneur du PSG, Unai Emery, en rêve pour son attaquant vedette. "Il travaille pour faire le meilleur, pour aider l'équipe et pour lui. J'attends que Cavani fasse la meilleure saison de toute sa carrière, je veux ça, et la même chose pour les autres joueurs", a insisté le technicien basque mercredi soir après le succès sans histoire face à Angers. Les prochains adversaires du PSG, Montpellier, samedi, en Ligue 1, et le Ludogorets Razgrad, mardi prochain, en Ligue des champions, sont prévenus.