Blatter : "Je n'ai pas de Ferrari, je suis seulement copropriétaire d'un pédalo"

  • A
  • A
Blatter : "Je n'ai pas de Ferrari, je suis seulement copropriétaire d'un pédalo"
Joseph Blatter.@ FABRICE COFFRINI / AFP
Partagez sur :

Le président suspendu de la Fifa ne se considère pas comme une personne ayant "perdu le sens des réalités", a-t-il affirmé vendredi dans un magazine.

Joseph Blatter est une personne simple et sans histoire. C'est en tout cas l'image qu'il a essayé de renvoyer, vendredi, dans une interview accordée au magazine suisse-allemand WelwocheEmpêtré dans le scandale de corruption de la Fifa, Joseph Blatter a certifié ne pas avoir perdu "le sens des réalités". "Je n'ai pas de Ferrari, je suis seulement copropriétaire d'un pédalo sur le lac de Zurich", a déclaré le dirigeant au journal, qui l'a photographié en une avec la mention "Suisse de l'année", un titre qu'il aurait "mérité depuis des années".

Combatif et amaigri.Le président suspendu a reçu le journal chez lui, à Zurich, dans un des trois appartements qu'il loue dans un immeuble appartenant à la FIFA. Il est apparu "combatif", "amaigri" par son récent problème de santé, un malaise causé par le stress qui lui avait valu d'être hospitalisé, mais désireux de "se battre jusqu'au bout". 

Le Valaisan de 79 ans s'est déclaré particulièrement choqué par la manière dont son image a été ébranlée en Suisse par les scandales de corruption touchant la FIFA. "Qu'est ce que j'ai fait de mal en Suisse ? Servir le pays pendant 1.400 jours ?", a-t-il déclaré en faisant référence à ses périodes de service militaire en tant qu'officier de l'armée suisse. Le président a également indiqué que la décision de le suspendre a été un "énorme coup, dont je ne me suis pas complètement remis à ce jour".