Benjamin Stambouli signe au PSG

  • A
  • A
Benjamin Stambouli signe au PSG
@ Capture d'écran psg.fr
Partagez sur :

Le milieu de terrain français de Tottenham a officiellement signé pour cinq ans au Paris Saint-Germain. Montant du transfert : entre 8 et 9 millions d'euros.

Le PSG poursuit son recrutement. Les triples champions de France en titre ont officialisé dans la nuit de lundi à mardi la venue du milieu de terrain français Benjamin Stambouli, transféré de Tottenham pour une somme comprise entre 8 et 9 millions d'euros. L'ancien joueur de Montpellier vient compenser le départ de l'international français Yohan Cabaye, parti pour Crystal Palace, en Premier League. Benjamin Stambouli est la deuxième recrue estivale du club parisien après le gardien allemand Kevin Trapp.

Un passage raté à Tottenham. Âgé de 24 ans, Stambouli est loin d'avoir convaincu à Tottenham. Il a passé une grande partie de la saison sur le banc des Spurs, n'effectuant que douze apparitions en Premier League. Le natif de Marseille avait rejoint le club londonien à l'été 2014 après quatre bonnes saisons à Montpellier, son club formateur, avec qui il a remporté la Ligue 1 en 2012. Mais il n'a jamais réussi à s'imposer à Tottenham, devancé notamment par le jeune Algérien Nabil Bentaleb. Il tentera de se relancer au PSG, mais il devra affronter une forte concurrence au milieu du terrain, avec Verratti, Matuidi, Motta ou encore Rabiot.

Motta sur le départ ? Stambouli pourrait ne pas être le seul milieu de terrain à rallier la capitale. En effet, Thiago Motta ne cache plus ses envies de départ, exprimées dans le quotidien italien La Gazzetta dello Sport, et pourrait plier bagage dans les prochains jours. Si l'Italien, pièce essentielle du rouage parisien, venait à partir, le PSG devrait à nouveau recruter dans ce secteur de jeu. Les supporters parisiens espèrent également la venue d'une pointure internationale. L'Argentin Angel Di Maria, le milieu offensif de Manchester United, est pressenti depuis de longues semaines, mais son transfert tarde toujours à se conclure.