Barça-Manchester City : Guardiola-Messi, destins liés

  • A
  • A
Barça-Manchester City : Guardiola-Messi, destins liés
Lionel Messi et Pep Guardiola se sont croisés pour la dernière fois le 12 mai 2015, lors de Bayern-Barça.@ ODD ANDERSEN / AFP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L'ancien entraîneur du Barça revient au Camp Nou mercredi avec Manchester City. Il y a un an et demi, il y avait perdu avec le Bayern Munich.

La réponse de Gerard Piqué, mardi, en conférence de presse, est significative. Interrogé sur l'impact du retour de Lionel Messi après trois semaines d'absence sur blessure, le défenseur du Barça a lâché : "Demandez à Pep Guardiola !" C'est vrai que concernant Lionel Messi, l'entraîneur de Manchester City, qui retrouve Barcelone - et donc Messi -, mercredi soir, lors de la 3ème journée de la phase de groupes de la Ligue des champions, en connaît un sacré rayon. C'est même une étagère entière que les deux hommes ont rempli de trophées lors de leur collaboration, l'un sur le banc, l'autre sur le terrain, entre 2008 et 2012. Guardiola-Messi, l'histoire continue mercredi, autrement.

Le passé : une position et quatorze trophées. Quand Guardiola prend en main les destinées de l'équipe première du Barça, à l'été 2008, Messi n'est pas encore Messi. Il n'a que 21 ans et s'il entame sa cinquième saison chez les pros au Barça, il n'a pas encore atteint la barre des 15 buts annuels en Liga. Avec Guardiola, tout change. Messi franchit les caps, physiques, techniques et statistiques. Il boucle la saison 2008-09 avec 23 buts en Liga, dont deux sur le terrain du Real Madrid, en mai 2009, lors d'une écrsante victoire 6-2.

Comme le rappelle le quotidien L'Équipe de mercredi, ce match marque un tournant dans la carrière de celui que l'on surnomme "la Pulga". Guardiola choisit en effet de le faire évoluer dans un rôle de faux avant-centre mais de vrai buteur, où son talent fou et sa maîtrise des petits espaces font merveille. En quatre saisons, les buts (209), les trophées (14, dont deux Ligues des champions, en 2009 et 2001) et les Ballons d'Or (quatre de suite entre 2009 et 2012) s'enchaînent. La légende Messi est en marche. Celle de Guardiola aussi.

Messi et le Barça s'imposent 6-2 sur la pelouse du Real :

Le précédent : deux buts et une défaite. Après quatre ans passés sur le banc du Barça, Guardiola, fatigué, s'accorde une année sabbatique. Il revient aux affaires au Bayern Munich en 2013-14. Et la saison suivante, ce qui devait arriver arriva. L'une des icônes du Barça - avant d'en être l'entraîneur pendant quatre ans, il a été coach de la réserve, joueur et même ramasseur de balles ! - effectue son retour au Camp Nou, en demi-finales de la Ligue des champions. Les retrouvailles sont sans effusion. Guardiola et Messi, liés par une relation de confiance pendant quatre ans, ne sont pas proches dans la vie. Sur le pré, Messi fait payer au prix fort le Bayern Munich de Guardiola. L'Argentin inscrit un doublé en trois minutes, dont un fameux but où il met le défenseur allemand Jérôme Boateng sur les fesses. Score final : 3-0 pour le Barça, en route pour la finale (qu'il gagnera aux dépens de la Juventus). "Tu ne peux pas arrêter Messi. Dans l'état dans lequel il est, même si tu décides de défendre sur lui,  tu ne l'arrêtes pas", reconnaît Guardiola après coup.

Messi fait plier le Bayern en trois minutes :

Le présent : Messi peut-il être muselé ? Un an et demi plus tard, la problématique reste la même pour tous les adversaires du Barça. Comment faire pour ne pas (ou moins) s'exposer à Messi ? De retour à la tête de Manchester City, équipe sur laquelle il a déjà posé sa patte -  maîtrise du ballon et pressing haut -, Guardiola n'a pas vraiment de réponse. "Leo est le meilleur joueur du Barça et je suis heureux qu'il ait repris la compétition (après trois semaines d'absence). Le voir jouer est toujours un plaisir", a confié le nouvel homme fort des Sky Blues. "Je ne sais pas quelles instructions donner à ma défense pour bloquer son talent." Même si certains joueurs sont venus la renforcer depuis, cette défense de City n'avait pas tenu lors des deux dernières doubles confrontations entre les deux équipes, à chaque fois en huitièmes de finale de la Ligue des champions (2-0 et 2-1 en 2014, 2-1 et 1-0 en 2015). Messi avait marqué deux fois en 2014, à l'aller et au retour.

Messi ouvre le score face à Manchester City en mars 2014 :

Le futur : Messi peut-il être transféré ? La question a rarement été évoquée. Elle paraît presque taboue. Lionel Messi, 29 ans et sous contrat avec le Barça jusqu'en 2018, peut-il porter le maillot d'un autre club ? L'hypothèse a été relancée ces derniers jours, quand la presse s'est fait l'écho d'un intérêt de… Manchester City, bien sûr. Pourtant, Guardiola a tenu à nier tout contact, mardi. "Je n'ai pas appelé Leo", a-t-il insisté. "Il va jouer de nombreuses saisons ici (à Barcelone), parce qu'il n'y a pas de meilleur endroit pour lui."

Pourtant, quelques secondes plus tard, la tonalité était un peu différente. "Peut-être qu'un jour le garçon se dira : 'Je veux aller ailleurs', qu'est-ce que j'en sais ?", a fait mine de s'interroger l'entraîneur des Citizens. "J'espère que cela n'arrivera pas mais si cela arrive, il y aura une liste de quatre, cinq, six clubs pour le recruter." On peut être sûr alors que Manchester City sera sur cette liste.

Guardiola et Messi au Barça, entre 2008 et 2012, c'est :

  • 14 trophées

  • 2 victoires en Ligue des champions (2009 et 2011)

  • 3 titres de champion d'Espagne (2009 à 2011)

  • 4 Ballon d'Or pour Messi (2008 à 2012)

  • 209 buts toutes compétitions confondues pour Messi