Wattez croit au miracle

  • A
  • A
Wattez croit au miracle
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le président de Boulogne espère encore se maintenir en Ligue 1.

LIGUE 1 - Le président de Boulogne espère encore se maintenir en Ligue 1.Mené 3-0 à moins de dix minutes de la fin par Nice, dimanche, Boulogne-sur-Mer était quasiment en Ligue 2, avec neuf points de retard sur Saint-Étienne et quatorze buts d'écart à la différence de buts. Soutenus au Stade de la Libération par de courageux supporters restés malgré la pluie, les joueurs de l'USBCO sont parvenus à décrocher le match nul (3-3) grâce à un but d'Alexandre Cuvillier (90e+2), s'offrant ainsi l'espoir d'un maintien parmi l'élite. "Tant que mathématiquement c'est possible, moi j'y crois", a souligné le président boulonnais Jacques Wattez, invité d'Europe 1 Foot , lundi. "Je suis fier de mes joueurs. Ce qu'ils ont fait contre Nice, c'était grandiose."Jacques Wattez espère que ses hommes parviendront à surfer sur cette dynamique dès mercredi soir, face à Saint-Étienne. "On a un groupe qui est capable de belles choses, de très belles choses, je crois en eux, je crois qu'ils sont capables de le faire." En cas de victoire face aux Verts, les Boulonnais reviendraient à cinq points de leurs adversaires, premiers non relégables, à deux journées de la fin. "Ce n'est pas aujourd'hui que se joue le Championnat, concède malgré tout Jacques Wattez. On n'a pas eu tous les atouts au même moment mais on va jouer jusqu'au bout." Pour sa première saison parmi l'élite, Boulogne a dû faire face au départ inattendu de son entraîneur Philippe Montanier et à quelques blessures d'importance, comme son joueur symbole, Grégory Thil."On a eu la chance de tomber sur Laurent Guyot""Greg (Thil), c'est un très grand joueur, qui a le maillot rouge et noir dans son coeur. Il a les qualités pour tirer un groupe vers le haut." Le recrutement hivernal a permis aux Boulonnais de redresser la tête après une première partie de saison très difficile. "Si on avait eu l'équipe qu'on a depuis le 1er janvier, on n'en serait pas là. Au moins, on ne s'est pas trompé sur ce recrutement, que ce soit avec Olivier Kapo, (Mustapha) Yatabaré ou (Habib) Bellaïd." Dix-neuvième depuis le 12 décembre dernier, Boulogne, qui restait alors sur trois matches sans défaite, avait enregistré un coup d'arrêt avec son élimination face à Quevilly, en quarts de finale de la Coupe de France, le 23 mars."Il a fallu digérer cette élimination. Ça n'a pas été facile. Après, on a eu le match à huis clos à Paris (défaite 3-0)." Maintien du club en Ligue 1 ou non, Jacques Wattez a d'ores et déjà confirmé son entraîneur pour la saison prochaine. "On a eu une chance cette saison, c'est de tomber sur Laurent Guyot, qui incarne toutes les valeurs du club. (...) Je lui ai proposé une prolongation de contrat. Pour les joueurs, on attend quand même la fin de Championnat." Après le match de Saint-Étienne mercredi, l'USBCO ira à Grenoble et recevra Rennes. Et veut faire le plein de points pour espérer...