Un beau cadeau de Noël pour la NBA

  • A
  • A
Un beau cadeau de Noël pour la NBA
@ REUTERS
Partagez sur :

BASKET - Propriétaires et joueurs ont trouvé un accord et la saison pourrait débuter à Noël.

Le 149e jour devrait être le bon. Après plus de quatre mois de blocage, le fameux lock-out touche à sa fin. Les patrons de la NBA et les joueurs ont trouvé un accord de principe, dans la nuit de vendredi à samedi. C'est le "boss" du Championnat nord-américain, David Stern, qui a annoncé la bonne nouvelle, via le site officiel de la NBA, après plus de 15 heures d'âpres négociations. Les matches pourraient donc reprendre à Noël

Une saison plus courte

Tout n'est pas encore fait mais le patron de la NBA s'est montré très optimiste, samedi matin : "nous sommes confiants et la saison NBA débutera le 25 décembre". Le protocole d'accord doit maintenant être ratifié par la majorité des patrons (15 sur 30) et des joueurs (215 sur 430).

Le processus de ratification par les joueurs est un peu plus compliqué car ils ont dissous leur syndicat le 14 novembre dernier et intenté un procès à la NBA pour abus de position dominante. Les joueurs doivent donc abandonner cette action en justice et reformer le syndicat pour pouvoir ensuite se prononcer sur ce protocole d'accord. Mais là aussi, l'optimisme est de rigueur. "Nous pensions qu'il était dans l'intérêt des deux parties de conclure un accord et de sauver le jeu", a assuré Billy Hunter, le président du syndicat des joueurs, à la sortie de la réunion avec les patrons des franchises. 

Bye bye Parker 

Le conflit dure depuis le 1er juillet et porte sur deux points principaux : le partage des quatre milliards de dollars de revenus annuels de la NBA et les modalités de plafonnement de la masse salariale des clubs. Si la NBA reprenait le 25 décembre, une saison régulière de 66 matches (au lieu de 82) pourrait être disputée.

Cette probable reprise des matches devrait avoir des conséquences pour les championnats européens qui ont accueilli de nombreuses stars depuis cet été. En France, Tony Parker, Nicolas Batum et les autres auront 72 heures, après la ratification de l'accord, pour rejoindre leur franchise.