Suspendu sept matches pour morsure

  • A
  • A
Suspendu sept matches pour morsure
@ DR
Partagez sur :

VIDEO - L'attaquant de l'Ajax Luis Suarez avait mordu un adversaire, samedi, sans être averti.

Un joueur qui crache sur un autre, c'est relativement fréquent. Un joueur qui en mord un autre, c'est déjà un petit plus rare. Samedi, l'Uruguayen Luis Suarez s'est illustré en attaquant, dents en avant, le Néerlandais Otman Bakkal lors du choc au sommet du championnat batave entre l'Ajax et le PSV Eindhoven (0-0).

L'action s'est déroulée sous les yeux de l'arbitre, qui n'a pas bronché, mais aussi devant les caméras de télévision, qui, elles, n'ont rien manqué du geste de Suarez, qui avait déjà marqué l'année 2010 de son empreinte avec ce fameux sauvetage de la main face au Ghana en quarts de finale de la Coupe du monde.

Luis Suarez mord Otman Bakkal lors d'Ajax-PSV :

Au coup de sifflet final, intervenu quelques secondes après ce rassemblement de joueurs un peu sauvage, les deux belligérants ont fini par se tomber dans les bras l'un de l'autre. Comme on le voit sur les images, Bakkal, qui montre l'effet de la morsure sur sa peau, en sourit, preuve que le geste de Suarez était loin d'être aussi tranchant que l'attaque de Mike Tyson sur Evander Holyfield, en juin 1997. Lors d'un remake d'un championnat du monde des lourds, "Iron Mike" avait arraché un bout d'oreille droite de son adversaire avant de le recracher sur le ring, marquant à jamais l'histoire de la morsure dans le sport...

Mike Tyson mord Ecander Holyfield en juin 1997 :

L'Ajax a rapidement réagi au geste de son attaquant. Il lui a infligé une forte amende, dont le montant sera reversé à une association caritative, et a décidé de son propre chef de le suspendre pour deux rencontres, face à Venlo et Nimègue, pas vraiment des terreurs du Championnat...

Maintenu capitaine, Suarez, 113 buts en 156 rencontres depuis son arrivée à l'Ajax en 2007, a même été aligné mardi soir face au Real Madrid en Ligue des champions (0-4). Vingt-quatre heures après ces décisions internes au club, la fédération batave (KNB) a eu la main beaucoup plus lourde puisqu'elle a décidé, mercredi, de suspendre Suarez pour... sept matches. Il y a trois ans, pour des faits similaires, le Français Sébastien Sansoni, qui évoluait au Vitesse Arnhem, avait, lui, été suspendu cinq rencontres après avoir mordu un de ses adversaires au... nez.

Sébastien Sansoni mord un adversaire en 2007 :