Raul, au-delà du Real

  • A
  • A
Raul, au-delà du Real
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Lyon affronte Schalke mercredi (20h45). Attention, Raul est en forme.

Samedi soir, Raul a quitté la VeltinsArena de Schalke 04 avec le ballon du match sous le bras. Il venait de l'envoyer à trois reprises au fond des filets face au Werder Brême (4-0). "C'est un beau souvenir à rapporter à la maison, c'est quelque chose de sentimental pour moi", a expliqué Raul, qui a dédié chacun de ses buts à ses trois enfants.

Pour Raul Gonzalez Blanco, dit Raul, ce premier coup du chapeau outre-Rhin marque le début d'une nouvelle vie. Oui, l'homme aux 741 matches et 323 buts avec le Real peut briller ailleurs. A 33 ans, l'enfant de Madrid commence à prendre ses marques dans la Ruhr : il reste sur cinq buts en deux matches à domicile.

"Vital d'être sur le terrain"

La signature de Raul à Schalke après seize ans au Real fut une surprise. Dans un entretien publié dans L'Equipe mag, samedi, l'attaquant espagnol s'explique. "Pour moi, il était vital d’être sur le terrain chaque week-end. Si je voulais avoir du temps de jeu, je devais partir du Real. Et partir du Real me pouvait s’entendre à mes yeux qu’en quittant l’Espagne. (...) Schalke s’est montré le plus convaincant. Le club me voulait vraiment. Felix Magath, l’entraîneur, a fait le forcing."

Aujourd'hui, l'ex-technicien de Wolfsburg goûte la réussite retrouvée de son joueur, décrié lors des premières semaines de compétition après des performances moyennes. "Raul a fait un véritable match de gala samedi, on est tous très contents pour lui", a expliqué Magath.

Meilleur buteur de l'histoire

Auteur de six buts en Bundesliga (en 13 matches), Raul a également marqué deux fois en Ligue des champions. Et quand Raul marque en C1, ce n'est plus anodin. Avec désormais 68 réalisations en Ligue des champions, il est le meilleur buteur de l'histoire de la compétition, loin devant Ruud van Nistelrooy (56), mais également le meilleur buteur de l'histoire toutes Coupes d'Europe confondues (70), avec "Pippo" Inzaghi.

"Les records personnels, c’est une source de motivation supplémentaire pour aiguiser mon mental et entrer sur le terrain avec une rage plus forte encore. Si je marque contre Lyon et que ça nous aide à passer le premier tour, on retiendra avant tout que Schalke 04 s’est qualifié pour les huitièmes." Concentré et toujours aussi pro, ce Raul-là sera un réel danger, mercredi soir, pour l'OL.