Quelle liste pour le Mondial ?

  • A
  • A
Quelle liste pour le Mondial ?
@ REUTERS
Partagez sur :

RUGBY - Marc Lièvremont dévoilera mercredi matin (11h30) sa liste pour la Coupe du monde.

Les amateurs de rugby trépignent d’impatience. Plus que quelques heures à patienter avant de connaître les contours de l’équipe de France pour la prochaine Coupe du monde en Nouvelle-Zélande (9 septembre-23 octobre). Mercredi matin, le sélectionneur des Bleus, Marc Lièvremont donnera sa liste. Europe1.fr se prête au jeu des paris et imagine pour vous le contenu de cette fameuse liste.

Les certitudes.Après un Tournoi des XI nations catastrophique, Marc Lièvremont a la lourde tâche d’établir une liste pour le prochain Mondial. Doit-il miser sur la forme actuelle des joueurs en club ? Prendra-t-il en compte l’expérience en Bleu ? Un véritable casse-tête à quatre mois du début de la Coupe du monde. Il y aura peut-être quelques surprises dans cette liste mais Marc Lièvremont devrait avant tout s’appuyer sur plusieurs valeurs sûres du rugby français. Chez les avants, Nicolas Mas (Perpignan), William Servat (Stade Toulousain), Dimitri Szarzewski (Stade Français), Lionel Nallet (Racing Métro), Julien Pierre (Clermont), Thierry Dusautoir (Stade Toulousain), Imanol Harinordoquy (Biarritz) et Julien Bonnaire (Clermont) devraient faire partie du voyage. A la mêlée, Morgan Parra (Clermont) et Dimitri Yachvili (Biarritz) semblent tenir la corde. A l’ouverture, Lièvremont devrait faire confiance à François Trinh-Duc (Montpellier). Enfin, à l’arrière, Damien Traille (Biarritz), Maxime Mermoz (Perpignan), Vincent Clerc (Stade Toulousain), Yoann Huget (Bayonne) et Clément Poitrenaud (Stade Toulousain) devraient figurer sur la liste.

Les valeurs sûres, 930*370

© Montage REUTERS

Les probables.Après l’humiliation à Rome en mars dernier, plusieurs tauliers des Bleus comme Sébastien Chabal et Yannick Jauzion avaient été écartés. Marc Lièvremont va-t-il persister dans ses choix ? Ou, au contraire, reviendra-t-il sur certaines décisions ? En tout cas, certains noms apparaissent de plus en plus probables pour compléter la liste. A l’ouverture, David Skrela (Stade Toulousain) et Jonathan Wisniewski (Racing Métro) pourraient se voir récompenser d’une superbe saison. Malgré sa mise à l’écart, Yannick Jauzion (Stade Toulousain) pourrait figurer dans la liste. Ensuite, Marc Lièvremont pourrait choisir de miser sur l’expérience pour compléter son groupe. Des noms comme Sylvain Marconnet (Biarritz), Romain Millo-Chluski (Stade Toulousain), Pascal Papé (Stade Français), Florian Fritz (Stade Toulousain) et Cédric Heymans (Stade Toulousain) semblent déjà s’imposer.

Les surprises. Il y a ensuite le syndrome "Chibomda" (comme Pascal Chibomda, le joueur surprise appelé par Raymond Domenech à l’Euro 2008 - nldr). Dans la liste de Marc Lièvremont, il y aura forcément quelques inattendus. Des joueurs qu’on n’attend pas forcément et qui pourraient se révéler décisifs lors du prochain Mondial. Guilhem Guirado (Perpignan), Jérôme Schuster (Perpignan), Yoan Maestri (Stade Toulousain), Alexandre Lapandry (Clermont), Raphaël Lakafia (Biarritz), Frédéric Michalak (Stade Toulousain), Marc Andreu (Castres) ou encore Jérôme Porical (Perpignan)pourraient sortir du chapeau du sélectionneur mercredi.

Sébastien Chabal, 930

© REUTERS

Le cas Chabal. Tout le monde a son avis sur la présence, ou non, de "Caveman" dans cette liste. Le sportif préféré des Français est dans une situation très délicate. Ecarté par Marc Lièvremont avant la fin du Tournoi des VI nations, Sébastien Chabal est également visé par une enquête de la commission de discipline de la LNR pour ses propos virulents contre l’arbitrage. Si sa saison en équipe de France et au Racing Métro ne joue pas en sa faveur, Sébastien Chabal possède quelques atouts de taille. En "impact player", entrant dans les vingt dernières minutes de jeu, Chabal est capable d’apporter énormément grâce à sa percussion. Deuxième et gros atout : il a déjà joué les All Blacks et il n’aura pas peur de les affronter le moment venu.

Le cas Domingo. Intronisé international en mars 2009, le Clermontois a profité de l'absence prolongée de Barcella pour devenir incontournable en première ligne, notamment lors du Grand Chelem de 2010. Ses chances de Mondial se sont considérablement amoindries le 2 avril avec sa rupture du ligament croisé antérieur du genou droit survenu sur un mauvais appui lors d'un match de Top 14. Son indisponibilité est évaluée à six mois, soit exactement l'ouverture du Mondial le 9 septembre. Mais Marc Lièvremont a évoqué la possibilité de l'inclure dans un groupe élargi à 31 joueurs. Lui-même se dit très "pressé et très anxieux" de connaître cette liste.

30 ou 32 joueurs dans la liste ? Dans le casse-tête qui doit obséder Marc Lièvremont depuis plusieurs mois, le scénario d’une liste élargie a forcément été envisagé. Comme les entraîneurs ont jusqu'au 22 août pour communiquer leur liste définitive de trente joueurs aux organisateurs du Mondial, le sélectionneur des Bleus pourrait décider de convoquer Thomas Domingo et Aurélien Rougerie dans une liste élargie, en prévision d’un éventuel rétablissement.