Lyon et Lille au tapis

  • A
  • A
Lyon et Lille au tapis
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L'OL a été dominé par le Real (2-0). Le Losc a perdu face à l'Inter (2-1).

Ronaldo buteur à Lyon (930x620)

© REUTERS

Lyon prend une leçon. Il n'y a pas eu de revanche. L'OL, corrigé lors du match aller par le Real Madrid (4-0), n'a pas fait davantage illusion, mardi, au Stade Gerland (2-0). Les joueurs de Rémi Garde ont été d'emblée asphyxiés sous les coups de boutoir de Karim Benzema, Mesut Özil et consorts. Et si le Real s'est montré inefficace en contre-attaque, il a fait la différence sur coups de pied arrêtés par l'inévitable Cristiano Ronaldo. Sur un coup franc des 20 mètres, le Portugais n'a laissé aucune chance à Hugo Lloris (24e) avant de le prendre à contre-pied sur un penalty qu'il avait lui-même obtenu (69e). Grâce à cette frappe plein centre, "CR7" a inscrit son 100e but sous le maillot blanc. En 105 matches... 0-2, c'est finalement un moindre mal pour l'OL, qui a été archi-dominé dans le jeu et qui ne s'est montré dangereux qu'en de rares occasions (Gourcuff 45e+1 et Briand 78e et 89e).

Le Real Madrid troisième qualifié. Grâce à ce succès en terre rhodanienne, le Real Madrid rejoint son rival, le FC Barcelone, et l'AC Milan en huitièmes de finale de la compétition.

Tulio de Melo, buteur face à l'Inter (930x620)

© REUTERS

Lille apprend encore. Le champion de France en titre n'a toujours pas gagné cette saison en Ligue des champions. Le Losc s'est incliné (2-1) sur la pelouse de l'Inter Milan, plus de 31 ans de moyenne d'âge, en montrant de belles choses (13 corners à... 2 pour les Dogues). Mais, comme à l'aller, les Lillois ont pêché dans la finition (Hazard 50e ou Rozehnal 54e), et n'ont trouvé la faille qu'à sept minutes du terme sur une belle petite balle piquée de Tulio De Melo (83e). Avant cette réduction du score, les Argentins de l'Inter avaient fait la différence, Walter Samuel marquant de la tête sur corner (18e) et Diego Milito profitant d'une offrande de Javier Zanetti (65e).

Les deux clubs français encore en course. Malgré leur défaite de ce mardi, Lyon et Lille conservent leur destin en mains. En cas de victoires lors des deux dernières journées, ils seraient tous les deux qualifiés pour les huitièmes de finale. Lyon affrontera l'Ajax à Gerland puis le Dinamo Zagreb en Croatie tandis le Losc se déplacera en Russie face au CSKA Moscou puis recevra les Turcs de Trabzonspor. Jouable.

Mario Gomez (232,5x310)

© REUTERS

"Super Mario". Les amateurs de football allemand n'ont pas compris son absence des 23 nominés au Ballon d'Or FIFA France Football, dont la liste a été dévoilée mardi. Mario Gomez, 12 buts en 10 matches de Bundelisga, a inscrit un triplé lors du choc de la soirée face à Naples. Les Bavarois, qui ont mené 3-0, se sont fait peur en fin de match mais ont fini par l'emporter (3-2), ce qui les place en très bonne position pour la qualification.

>> Retrouvez tous les résultats de la 4e journée de la Ligue des champions