La goutte de trop pour Adrian Mutu

  • A
  • A
La goutte de trop pour Adrian Mutu
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - L'attaquant roumain a été exclu à vie de la sélection après une soirée trop arrosée.

Adrian Mutu ne jouera pas contre l'équipe de France, le 6 septembre prochain, en éliminatoires de l'Euro 2012. Le fantasque attaquant roumain a été exclu "à vie" de la sélection, en raison d'une soirée un peu trop arrosée, lundi, deux jours avant la rencontre amicale contre Saint-Marin (1-0). Mutu n'est pas seul dans ce cas. Son compatriote Gabriel Tamas, qui évolue dans le club anglais de West Bromwich Albion, a écopé de la même sanction. "Avec moi, les règles sont strictes et ils auraient dû le savoir. Je suis désolé car nous avons perdu deux joueurs de valeur", a expliqué le sélectionneur roumain, Victor Piturca, qui a pris cette double décision radicale envers Mutu, 32 ans, et Tamas, 27 ans.

Déjà exclu de la sélection en octobre 2009

Selon les médias locaux, les deux joueurs, des récidivistes en matière d'incartades, avaient fait la fête lundi soir après avoir quitté l'hôtel de Rimini où logeait la sélection. "Nous comprenons la décision de Piturca", a déclaré Mutu, soulignant néanmoins qu'il ne s'agissait "seulement" que d'une heure de retard par rapport aux consignes du sélectionneur. Le problème est que Mutu a déjà de sacrés états (d'ébriété ?) de service. En octobre 2009, il avait été exclu par l'ancien sélectionneur Razvan Lucescu après avoir été surpris en discothèque lors d'un rassemblement en vue d'une rencontre face à la Serbie, perdue 5-0... Rappelé en sélection en mars 2011, il avait inscrit deux buts lors de la victoire de la Roumanie face au Luxembourg (3-1), la première lors de ces éliminatoires pour l'Euro 2012.

Mutu ouvre le score face au Luxembourg :

A l'instar de son parcours en sélection, la carrière de Mutu en club a été scandée par les polémiques. Révélé à Parme lors de la saison 2002-03, il est transféré dans la foulée à Chelsea, saison durant laquelle il est contrôlé positif à la cocaïne. Sept ans plus tard,il doit toujours 17,2 millions d'euros de dédommagement au club londonien...

Après un passage d'une saison à la Juventus Turin, il rejoint la Fiorentina, dont il devient l'une des figures. Las ! En janvier 2010, Mutu est à nouveau contrôlé positif, cette fois à un stimulant interdit, la sibutramine, un médicament prescrit pour lutter contre... l'obésité. Suspendu six mois, Mutu connaît une dernière saison compliquée avec la "Fio", entre bagarre dans un bar et comportement erratique à l'entraînement. Cet été, il a quitté Florence pour le modeste club de Cesena, en Emilie-Romagne, où il va désormais exercer ses talents. De footballeur et de fêtard.