Du rugby anglais à Abu Dhabi

  • A
  • A
Du rugby anglais à Abu Dhabi
@ Reuters
Partagez sur :

RUGBY - Le match de coupe anglo-galloise Wasps-Harlequins se déroulera à Abu Dhabi.

Après la NFL ou la NBA qui organisent des matches de saison régulière en Europe, c'est au tour de la fédération anglaise de rugby de jouer la carte de la délocalisation. Le 30 janvier prochain, le match entre les Wasps et les Harlequins sera le tout premier match d'une compétition britannique à se tenir en dehors de l'île. Cette dernière rencontre de la deuxième phase de la Coupe anglo-galloise aura lieu à... Abu Dhabi, capitale des Emirats arabes unis.

"Nous sommes vraiment heureux d'être le premier club à accueillir un match en dehors de nos frontières", a souligné le propriétaire des Wasps, Steve Hayes. "Cela symbolise notre engagement pour l'essor du jeu et pour un développement à long terme de notre club."

Un stade provisoire de 5.000 places

Ce match aura lieu dans un stade temporaire de 5.000 personnes qui sera érigé à proximité de l'hôtel Emirates Palace, qui accueillera également les délégations des deux équipes. Comme toujours lors des délocalisations de ce type, ce sont les supporters qui sont lésés. Mais pas tant que ça, selon le propriétaire du club londonien. "Avec le soutien de Sky Sports, nos fans pourront voir le match. C'est très important pour nous parce que nous savons que les gens seront déçus de ne pas pouvoir assister à cette rencontre à Adams Park."

Ce qui est important aussi, ce sont les partenariats rappelés par Steve Hayes : "l'office du tourisme d'Abu Dhabi, Etihad Airways, Emirates Place et la fédération émiratie de rugby." Et quand on sait que Etihad Airways est le sponsor des Harlequins, adversaire des Wasps... Lawrence Dallaglio, ancien capitaine du XV de la Rose et directeur du board des Wasps, résume : "nous voulons nous assurer de l'avenir des Wasps et ce sont des événements comme celui-ci qui permettent de renforcer le club et de développer la marque." Les Wasps, une marque, et Abu Dhabi un marché à conquérir...