Deschamps ne chante pas victoire

  • A
  • A
Deschamps ne chante pas victoire
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Si, pour beaucoup, l'OM est déjà champion de France, son entraîneur reste prudent.

LIGUE 1 - Si, pour beaucoup, l'OM est déjà champion de France, son entraîneur reste prudent. Ne lui parlez pas de "grand pas", il ne vous répondra pas. Didier Deschamps, fidèle à son discours, ambitieux mais sérieux, a une fois de plus prouvé qu'il savait raison garder, lui qui a perdu un titre qui lui semblait promis avec Monaco, en 2003. Néanmoins, l'entraîneur de l'OM, invité lundi soir d'Europe 1 Foot, a estimé que le club phocéen était "à la meilleure place dans le sprint final". "On est sur un très bon parcours, on a pris 32 points sur 36 possibles, a-t-il souligné. Surtout, sur ces cinq matches en 14 jours, on a réussi à faire le plein, soit 15 points. On a cinq points d'avance mais il reste encore 15 points à distribuer." Mais sur ces quinze points à distribuer, neuf le seront à domicile. Pour autant, Deschamps ne considère pas qu'on puisse parler d'un "calendrier favorable". "Il était favorable sur le papier pour les cinq matches qu'on vient de jouer, face à des équipes qui n'avaient pas grand chose à jouer. Sur le papier, je ne peux pas dire que celui qui vient nous est favorable par rapport aux autres. On va à Auxerre, à Lille, on reçoit Saint-Etienne qui n'est pas complètement sauvé..." Cinq points d'avance, avec trois matches sur cinq à jouer à domicile,... À ces chiffres qui rapprochent l'OM du titre, "DD" en a ajouté un autre : 11, soit le nombre d'heures que les joueurs de l'OM ont mis pour rejoindre Marseille depuis Boulogne en bus en raison de la fermeture de l'espace aérien. Un périple qui est venu renforcer, s'il était encore besoin, la cohésion d'un groupe qui semble désormais parfaitement uni. "C'est sûr que quand les résultats sont là..., souligne Deschamps. Mais, à Boulogne, il y en a qui sont sortis en cours de match et qui n'étaient pas contents." Pour beaucoup d'observateurs, qui considèrent que Mathieu Valbuena et Hatem Ben Arfa ont été les deux meilleures recrues de l'OM cet hiver, "DD" apporte une précision. "Si vous retrouvez une de mes paroles comme quoi je ne voulais pas Hatem et Mathieu, vous me les donnerez, (..) j'ai juste prévenu Mathieu qu'il aurait moins de temps de jeu. (...) Et si je les fais jouer, c'est parce que je pense que ce sont deux joueurs qui me donnent des garanties." Ecoutez Didier Deschamps sur Europe 1: En retrait lors de ses premiers mois sur la Canebière, Lucho Gonzalez est l'autre homme fort de la deuxième partie de saison de l'OM. "Il n'est pas au maximum, mais il est bien, dégagé de ses soucis physiques, car avant sa blessure à la clavicule, il venait d'être blessé gravement à un genou, à Porto, précise son entraîneur. C'est le joueur qui a coûté le plus cher, mais il permettait selon moi de faire le liant entre le milieu et l'attaque." Avec onze passes décisives, Lucho Gonzalez est le meilleur passeur d'une Ligue 1 dont Mamadou Niang est le meilleur buteur, avec 15 réalisations. Et si avec tout ça, l'OM n'est pas champion...