Chelsea-MU, ennemis intimes

  • A
  • A
Chelsea-MU, ennemis intimes
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Les deux clubs vont s'affronter 4 fois en un mois. 1re manche mercredi.

Portsmouth demeure un intrus. "Pompey", vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2008, reste le dernier club à avoir brisé l'hégémonie du duo Manchester United-Chelsea. Car, depuis la saison 2007, les deux clubs se partagent les deux principaux trophées de l'île, à savoir le championnat (2007, 08 et 09 pour MU, 2010 pour Chelsea) et la Cup (2007, 09 et 2010 pour Chelsea). Manchester-Chelsea, qui se retrouvent mercredi (20h45) en quarts de finale aller de la Ligue des champions, c'est "le" duel au sommet depuis quelques saisons outre-manche.

Et, en un mois, à la période où les titres se jouent, les deux clubs vont donc s'affronter deux fois en Ligue des champions mais aussi une fois en championnat, lors de la 36e journée, le 7 mai. Si l'on ajoute les matches de la réserve et une demi-finale chez les jeunes (l'équivalent de la Gambardella), cela fait six confrontations en quelques semaines entre le club de la capitale et celui du nord de l'Angleterre. De quoi nourrir la rivalité...

La revanche de la finale 2008

Face à un Liverpool en perte de vitesse et à un Arsenal trop juste sur la scène européenne - et qui a la malchance, aussi, de tomber régulièrement sur le Barça en huitièmes... -, Chelsea et Manchester United se sont imposés ces dernières années comme les deux meilleurs clubs anglais en Ligue des champions, en atteignant le dernier carré trois fois consécutivement (2007, 2008 et 2009).

La finale 2008 symbolise cette rivalité estampillée XXIe siècle. A Moscou, Manchester s'était imposé à l'issue de l'épreuve des tirs au but (1-1, 6-5 aux tab) avec des tirs manqués par John Terry et Nicolas Anelka. Depuis, les Blues attendent l'heure de la revanche. Celle-ci a sonné lors du tirage au sort du mois dernier, qui a choisi de mettre aux prises les deux géants anglais dès les quarts de finale. Eliminé de la Cup et distancé en championnat (11 points de retard sur MU avec un match en moins), Chelsea a beaucoup plus à perdre que son adversaire…

Manchester bat Chelsea aux tirs au but :

S'ils sont aussi puissants aujourd'hui, c'est aussi parce que Chelsea et Manchester sont devenus au début du siècle des clubs aux capitaux étrangers. Chelsea est depuis 2003 sous la coupe du milliardaire russe Roman Abramovitch tandis que MU bat pavillon américain depuis 2005 et l'OPA réalisée par Malcolm Glazer. Ces valorisations ont permis aux deux clubs d'acheter des joueurs - Chelsea a ainsi dépensé 57 millions pour Fernando Torres l'hiver dernier - mais surtout de conserver leurs meilleurs éléments.

Car depuis quelques saisons maintenant, les duels Chelsea-Manchester sont les rendez-vous privilégiés des mêmes acteurs : John Terry, Frank Lampard (buteur en championnat en mars dernier pour un succès de Chelsea 2-1) et Didier Drogba d'un côté, Nemanja Vidic, Nani et Wayne Rooney de l'autre. Bref, Chelsea-Manchester, ce n'est pas du cinéma, c'est un passionnant feuilleton.