C'est l'équipe de France B

  • A
  • A
C'est l'équipe de France B
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Avant Ukraine-France, Europe1.fr vous présente les onze titulaires pas habituels.

Pour le match amical de lundi soir en Ukraine (20h45), Laurent Blanc a décidé d'aligner une équipe B sans aucun titulaire habituel. Il n'est plus question de bannir les grévistes de Knysna, comme cela fut le cas en août 2010, en Norvège, mais de faire tourner l'effectif et d'apprendre des choses. Europe1.fr vous présente ou vous remet en tête ces nouveaux noms qui porteront lundi le maillot frappé du coq.

GARDIEN

Steve Mandanda, 26 ans, Marseille, 13 sélections. N°2 dans la hiérarchie des gardiens derrière Hugo Lloris, Steve Mandanda va disputer son premier match son l'ère Blanc. Malgré quelques ratés - sa sortie kung-fu face à Auxerre en fin de championnat -, il a réalisé une saison solide. Il s'est fait remarquer dimanche en conférence de presse en révélant ne pas connaître Oleg Blockhine, fameux gardien de l'URSS Ballon d'Or en 1975. "Je joue au foot, mais je ne suis pas un fou de foot." En gros, Mandanda "le chat" (copyright Jérémie Janot) n'est pas "Titi" Henry.

DEFENSEURS

Anthony Réveillère, 31 ans, Lyon, 10 sélections. C'est la prime à l'expérience. Sur un poste où la France n'est guère pourvue, le latéral lyonnais va remplacer Bacary Sagna. A l'image de l'OL, il a réalisé une saison assz neutre. La particularité d'"Antho", c'est qu'il a connu cinq ans entre sa cinquième - France-Allemagne 0-0 en amical le 12 novembre 2005 - et sa sixième sélection. C'était le 4 juin à Saint-Pierre de la Réunion, face à la Chine, un match mémorable (0-1)...

Younes Kaboul, 25 ans, Tottenham, aucune sélection. Après avoir tourné autour pendant quelques mois, Younes Kaboul va connaître sa première sélection en Ukraine. Le Savoyard, ancien capitaine de l'équipe de France Espoirs, s'est révélé à Auxerre avant de partir à Tottenham. Bien installé dans le onze de départ, il a apporté son écot à la belle saison des Spurs, quart de finaliste de la Ligue des champions.

Mamadou Sakho, 21 ans, Paris-SG, 3 sélections. Le défenseur du PSG est le seul titulaire du match en Biélorussie reconduit contre l'Ukraine. Laurent Blanc a sans doute envie de le revoir. Mal à l'aise, un peu gauche, il n'a pas été très rayonnant à Minsk. Loin en tout cas de l'envergure qu'il a prise cette saison avec le PSG, où il s'est imposé comme le meilleur défenseur central de l'Hexagone.

Patrice Evra, 30 ans, Manchester United, 33 sélections. C'est le plus expérimenté de cette équipe de coiffeurs. L'ancien capitaine de Knysna a fait son retour avec les Bleus au Luxembourg. Relégué sur le banc avec le retour d'Eric Abdial, il va devoir à nouveau convaincre. Champion d'Angleterre avec Manchester United, il reste sur une dernière sortie manquée face à "Leo" Messi en finale de la Ligue des champions. Mais, pas de panique, le Ballon d'Or ukrainien, Andreï Chevtchenko, blessé, est forfait pour ce match amical.

MILIEUX DE TERRAIN

Yann M'Vila, 20 ans, Rennes, 8 sélections. Pré-convoqué par Raymond Domenech pour la Coupe du monde, il a explosé sous les ordres de Laurent Blanc avec quelques premiers matches très convaincants. Puis, son étoile s'est étiolée à mesure qu'Abou Diaby progressait et que le Stade Rennais s'enfonçait. Etant donné la performance du milieu de terrain tricolore face à la Biélorussie, et celle d'Alou Diarra en particulier, il a un coup à jouer.

Blaise Matuidi, 24 ans, Saint-Etienne, 2 sélections. Avouez, vous ne vous en souvenez plus des deux sélections de Blaise Matuidi, si ? Entré en jeu en Bosnie à la 78e et face à la Croatie à la 87e, Il a joué un gros quart d'heure en tout. Membre à part entière de l'équipe de France Espoirs entre 2006 et 2009, il a une occasion de franchir un palier. Ce qu'il pourrait faire aussi en club, puisqu'il devrait quitter les Verts lors de cette intersaison. A lire : Matuidi, le discret ambitieux

Yohan Cabaye, 25 ans, Lille, 2 sélections. Tout pareil que Matuidi. Mais le Lillois, lui, a joué deux fois en amical, en août 2010 en Norvège et contre le Brésil en février. Difficile de se faire une idée. En revanche, sur la saison écoulée, le Nordiste a fait étalage de son volume de jeu avec le Losc, auteur du doublé. Il aimerait évoluer la saison prochaine en Angleterre, à Newcastle. Oui, à Newcastle.

ATTAQUANTS

Loïc Rémy, 24 ans, Marseille, 9 sélections. Laurent Blanc va le tester sur le flanc droit. C'est dans l'axe, pourtant, que l'ancien Niçois a réalisé une fin de saison de feu, avec six buts lors des cinq dernières journées, dont un doublé à Caen. Avec les Bleus, Rémy s'est souvent montré à son avantage, marquant notamment un but face à la Roumanie, en octobre 2010. On parie qu'il va récidiver lundi soir.

Kevin Gameiro, 24 ans, Lorient, 3 sélections. On ne l'a vu que de façon épisodique chez les Bleus, avec trois entrées en jeu. Fort d'une saison incroyable au niveau personnel avec Lorient (22 buts), il arrive avec le plein de confiance et l'envie de devenir la doublure "officielle" de Karim Benzema, devant Guillaume Hoarau. Mais l'a-t-on prévenu que Morgan Amalfitano n'était pas sélectionné avec les Bleus ?*

Jérémy Ménez, 24 ans, AS Rome, 4 sélections. En vue contre la Biélorussie (0-1) puis face au Brésil (1-0), l'attaquant de l'AS Rome a eu du mal à surfer sur ces bonnes performances. Il sera titulaire pour la quatrième fois en Bleu et tentera d'oublier une fin de saison un peu compliquée avec l'AS Rome, où il a été mis sur le banc des remplaçants par le nouveau coach, Vincenzo Montella. Ménez, un nom qui devrait revenir souvent lors de la période des transferts...

*Son coéquipier à Lorient lui a délivré neuf passes décisives cette saison.