Avec Torres, Chelsea fait des folies

  • A
  • A
Avec Torres, Chelsea fait des folies
@ Capture d'écran chelseafc.com
Partagez sur :

FOOT - Le club londonien a animé la fin du mercato en achetant Torres pour 58 millions d’euros.

Roman est de retour. Le coup d’éclat de l'oligarque russe Roman Abramovitch va faire taire les sceptiques. En une soirée, lundi, le propriétaire de Chelsea a investi 80 millions d'euros dans son club, en signant un coup d'éclat. Fernando Torres, l'un des meilleurs attaquants du monde et figure de proue de Liverpool depuis plusieurs saisons, rejoint en effet les Blues pour 50 millions de livres soit 58,3 millions d'euros.

"Pour avoir joué contre Chelsea à plusieurs reprises depuis mon arrivée en Angleterre (en 2007), et lors de très gros matches que je n'oublierai jamais, je sais qu'il y a beaucoup de grands joueurs ici", a confié sur le site du club Torres, qui pourrait débuter dimanche contre... Liverpool. "C'est un jour très important pour Chelsea", souligne le directeur général du club, Ron Gourlay, sur chelseafc.com. "Nous récupérons l'un des meilleurs joueurs du monde avec ses meilleures années devant lui (Torres a 26 ans ndlr). Nous suivons depuis longtemps ce joueur qui a prouvé ses qualités de buteur en Angleterre."

Un défenseur acheté 25 millions d'euros

La somme déboursée pour le champion du monde espagnol représente un record pour Chelsea mais également pour le championnat d'Angleterre. En août 2008, Robinho était arrivé à Manchester City pour 32,5 millions de livres soit 41 millions d'euros au cours actuel. Et "El Nino" n'arrive pas seul à Liverpool. Quelques heures avant d'officialiser la signature de son contrat de cinq ans et demi, Chelsea avait en effet fait signer David Luiz, un défenseur brésilien de 23 ans venu du Benfica Lisbonne. Montant de la transaction : 25 millions d'euros...

Liverpool engage Andy Carroll

Ces sommes astronomiques ne sont pas l'apanage de Chelsea. Liverpool, qui a perdu Torres, a ainsi acheté le joueur de Newcastle Andy Carroll, 22 ans et qui ne compte qu'une sélection avec l'Angleterre, pour 35 millions de livres soit 41 millions d'euros.

Andy Carroll avec Kenny Dalglish (930x620)

© Capture liverpoolfc.tv

Alors que les grands clubs du continent n'ont guère déboursé lors de ce mercato d'hiver, le championnat d'Angleterre, qui continue d'attirer les fortunes du monde entier, génère encore et encore des transferts élevés. Le symbole le plus fort de cette omnipotence anglaise sur le marché demeure le cas Emmanuel Adebayor. Le Real Madrid, qui détient toujours les quatre plus gros transferts de l'histoire du football (Cristiano Ronaldo, Zidane, Kakà et Figo), récupère en prêt un joueur habitué au banc à Manchester City. La Premier League ne connaît pas la crise…