Affaire Aurier : vraiment un coup dur pour le PSG ?

  • A
  • A
Affaire Aurier : vraiment un coup dur pour le PSG ?
Serge Aurier est un titulaire indiscutable du PSG depuis le début de la saison. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

A la veille du huitième de finale aller de Ligue des champions contre Chelsea, le club parisien est secoué par les propos insultants de son arrière droit.

Un des plus importants rendez-vous de l'année du PSG est éclipsé par une simple vidéo. Le club parisien, en pleine préparation de son huitième de finale aller de Ligue des champions contre Chelsea, mardi soir, est violemment secoué par la polémique provoquée par Serge Aurier. Mais les insultes du latéral droit envers son coach, Laurent Blanc, et plusieurs des ses coéquipiers, peuvent-elles vraiment perturber le PSG ?  

Un club secoué avant Chelsea. Le tremblement de terre Aurier a été suivi de répliques immédiates du club parisien. Outre la mise à l'écart du joueur, l'ensemble du PSG a été forcé de réagir pour (tenter) d'éteindre l'incendie. Dans un communiqué, le président Nasser Al-Khelaïfi a rappelé que le "Paris Saint-Germain est une institution très forte à laquelle personne ne peut toucher". Laurent Blanc, qualifié de "fiotte" par l'Ivoirien, a, lui, estimé cet épisode "pitoyable". "C'est pénalisant pour lui, et ce que je n'admets pas, aussi, c'est que c'est pénalisant pour le club", a poursuivi le coach parisien.

Car Serge Aurier ne s'est pas attaqué uniquement à son entraîneur. Il a aussi traité Angel Di Maria de "guignol", avant d'égratigner Salvatore Sirigu et Zlatan Ibrahimovic. Forcément, "le vestiaire n'a pas aimé", comme l'a titré L'Equipe, dans son édition de lundi. Pas vraiment l'idéal pour préparer la rencontre contre Chelsea.

Aurier, un titulaire indiscutable cette saison. De plus, la mise à l'écart de Serge Aurier prive le PSG d'un titulaire indiscutable. Depuis le début de la saison, l'Ivoirien a impressionné dans son couloir droit, au point d'être considéré à l'heure actuelle comme un des meilleurs spécialistes à son poste en Europe. Alors que, l'an dernier, il n'avait joué que 14 rencontres en Ligue 1, le latéral a disputé cette fois 19 rencontres, toutes en tant que titulaire.

Des titularisations justifiées par les formidables qualités offensives de Serge Aurier, qui a compilé deux buts et deux passes décisives cette saison. Des statistiques plus qu'honorables pour un arrière droit d'à peine 23 ans, en pleine progression et qui évoluait encore à Toulouse il y a deux ans.

Des solutions de rechange à droite. Pour autant, il ne faut pas surestimer le poids de l'absence de Serge Aurier. Laurent Blanc dispose de solutions de rechange viables sur le banc des remplaçants, avec Van der Wiel et Marquinhos. La question est donc de savoir qui l'entraîneur parisien choisira pour débuter contre Chelsea.

Marquinhos semble un remplaçant plus solide que son coéquipier néerlandais, du moins sur le plan défensif. L'an dernier, le jeune Brésilien avait dépanné avec succès à plusieurs reprises au poste d'arrière droit. Il était ainsi titulaire à Chelsea, lors de l'héroïque qualification du PSG à Stamford Bridge, en huitième de finale retour de la Ligue des champions (2-2 après prolongations). Preuve que, pour le club parisien, il y a bien une vie sans Serge Aurier.