Voiture de police incendiée à Paris : un fumigène à l'origine du feu

  • A
  • A
Voiture de police incendiée à Paris : un fumigène à l'origine du feu
Une quinzaine de manifestants ont caillassé la voiture avant qu'un fumigène ne soit jeté à l'intérieur@ CYRIELLE SICARD / AFP
Partagez sur :

Après avoir brisé la lunette arrière du véhicule, les manifestants anti-violences policières ont jeté un fumigène dans le véhicule. 

L'incendie de la voiture de police, qui a brûlé mercredi midi quai de Valmy, à Paris, est dû à un fumigène, selon plusieurs vidéos visionnées par Europe 1. 



Sur ces images, on voit la voiture, qui effectuait une patrouille, recevoir des projectiles de la part des manifestants anti-violences policières. Empêchées d'accéder à la place de la République où était organisé un rassemblement des forces de l'ordre contre la "haine anti-flics", une centaine de personnes avaient pris la direction du Canal Saint-Martin, peu avant midi. 

Un fumigène par la vitre arrière. Un manifestant a alors brisé la vitre arrière du véhicule, avant d'y lancer un fumigène. Les deux fonctionnaires qui l'occupaient ont pu quitter la voiture avant qu'elle ne s'embrase. Ils ont ensuite été pris à partie par les manifestants. L'un des policiers, un adjoint de sécurité, a été conduit à l'hôpital pour des examens complémentaires. Sa collègue, gardien de la paix souffre, elle, de contusions mais n'a pas été hospitalisée. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour tentative d'homicide volontaire.