Le délégué à la Sécurité Routière s'excuse après un stationnement sur une piste cyclable

  • A
  • A
Le délégué à la Sécurité Routière s'excuse après un stationnement sur une piste cyclable
Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité Routière, a été filmé sortant de sa voiture garée sur une piste cyclable.@ Capture d'écran M6
Partagez sur :

Dans un reportage diffusé vendredi sur M6, Emmanuel Barbe a été filmé sortant de sa voiture, garée sur une piste cyclable. Les internautes n'ont pas raté l'occasion de lui rappeler le code la route.

Pour le délégué interministériel à la Sécurité Routière, c'est un moment et un stationnement gênants. Dans un reportage diffusé vendredi sur M6, Emmanuel Barbe est filmé sortant de sa voiture, garée sur une piste cyclable. Le Parisien relève que la séquence a été largement commentée par les internautes et Emmanuel Barbe, dénoncé sur Twitter par des collectifs de cyclistes, a été contraint depuis de présenter ses excuses.



"L'image montre que M.Barbe pense 'automobile' et pas 'vélo'". Le reportage de M6, intitulé "Arrêté pour… bonne conduite" relatait une initiative de la gendarmerie en Dordogne qui récompense les bons conducteurs. Emmanuel Barbe est interviewé sur le sujet rue de Grenelle à Paris. Pour répondre aux questions de l'équipe de journalistes, le délégué interministériel à la Sécurité routière est filmé sortant d'une voiture, garée sur une piste cyclable. "L'image montre que M.Barbe pense 'automobile' et pas 'vélo'. Ni lui ni son équipe ne s’aperçoit de l’énormité qu’il commet sans sourciller. Des excuses, c’est bien. Dire 'On va changer cette mentalité par des mesures concrètes', ce serait bien, bien mieux", a insisté le collectif de cyclistes de Fontenay-aux-Roses, dans les Hauts-de-Seine, FaràVélo.



"La sécurité routière, c'est être tous responsables, y compris moi". Emmanuel Barbe s'est excusé sur son compte Twitter. "Je suis profondément désolé de m'être mal garé et adresse toutes mes excuses aux cyclistes. La sécurité routière, c'est être tous responsables, y compris moi".