Le thermomètre va flirter avec les 40 degrés cette semaine !

  • A
  • A
Le thermomètre va flirter avec les 40 degrés cette semaine !
Une vague de chaleur va s'abattre sur la France.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

METEO - Le thermomètre va atteindre jusqu'à 40 degrés dans le Sud-Ouest lors de cet épisode de canicule prévu pour cette semaine.

Météo France n'avait pas vu cela depuis 60 ans. Une vague de chaleur va s'abattre sur la France cette semaine à partir de mardi, avec des épisodes de canicules dans de nombreuses région. Un phénomène qui n'avait pas été observé à cette période de l'année depuis 1952.

Jusqu'à 40 degrés dans le Sud-Ouest. C'est du Sud-Ouest que cette vague va partir, avec des températures atteignant les 40 degrés. La vague de chaleur va ensuite s'étendre progressivement à tout le pays. Selon Météo-France, "les températures minimales et maximales seront très élevées, parfois même proches des records" en Aquitaine, Midi-Pyrénées et dans le Limousin, et "devraient persister jusqu'en fin de semaine" prochaine. En soi, de telles vagues de chaleur ne sont pas exceptionnelles. Mais cet épisode est particulièrement précoce dans la saison. 

Déjà, vendredi, le mercure a atteint les 32 degrés à Paris et entre 30 et 35 dans le Sud du pays. Jusqu'à lundi, les températures seront supérieures aux normales saisonnière, puis elles vont encore grimper avec cet épisode de chaleur qui va arriver par l'Espagne, avant de se "dégonfler en douceur", le week-end du 4-5 juillet. 

Entre 33 et 36 degrés dans le Nord. Dans le détail, la chaleur va d'abord toucher "mardi-mercredi, l'axe Sud-Ouest, Massif central, Nord du pays (...) et à partir de jeudi-vendredi, et jusqu'à la fin de la semaine, aussi les régions Est". Seules les côtes de l'Atlantique et de la Manche devraient connaître une relative fraîcheur. Mardi, dans le Sud-Ouest, le Massif central et le Lyonnais, le mercure oscillera entre 34 et 38 degrés. A Paris, il fera "au moins 35 degrés" en milieu de semaine et on attend entre 33 et 36 degrés dans le Nord mercredi.

La France ne sera pas la seule touchée : la vague de chaleur va aussi s'abattre sur la Belgique et le sud de l'Angleterre. A Londres, il devrait faire 33 ou 34 degrés.

Pollution et risques sanitaires. Et qui dit canicule dit risques sanitaires et pollution. Airparif, l'organisme qui surveille la qualité de l'air dans la région parisienne, prévoit ainsi une qualité de l'air "moyenne" pour la journée de lundi. Quant au ministère de la Santé, il rappelle sur son site que "la chaleur fatigue toujours" et "peut entraîner des accidents graves et mêmes mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur".

>> Quels sont les dangers d'un épisode caniculaire ? Retrouvez en vidéo les conseils du docteur Gérald Kierzek :


Canicule, les différents dangerspar Europe1fr