Sécurité renforcée pour Paris Plages

  • A
  • A
Sécurité renforcée pour Paris Plages
Mercredi 20 juillet s'ouvrira la 15ème édition de Paris Plages, sous haute surveillance. (Photo d'illustration)@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

L'inauguration de Paris Plages a lieu mercredi 20 juillet, près d'une semaine après l'attentat de Nice. La 15e édition renforce son dispositif de sécurité, déjà conséquent.  

Pour la quinzième année, Parisiens et touristes retrouveront le sable en plein cœur de la capitale, sur les berges de la Seine et du bassin de la Villette. Malgré l'attentat survenu à Nice, jeudi dernier, la programmation de Paris Plages sera bien maintenue. En revanche, la sécurité de l'événement, déjà élevée l'an dernier en contexte Vigipirate niveau "alerte attentat", va être encore améliorée. Quels mesures vont être mises en place pour assurer un bain de soleil en toute sérénité ? 

Hors de question de "capituler". "Nous avions déjà prévu des dispositifs de sécurité très importants, nous les avons encore amplifiés", a indiqué à l'AFP Bruno Julliard, premier adjoint à la maire PS de Paris, Anne Hidalgo. "Il est déterminant que l'ensemble des manifestations culturelles ait lieu. Le pire serait de tout arrêter, ce serait une sorte de capitulation, nous céderions à cette pression voulue par les terroristes". 

Pour garantir la sécurité de l'événement où quatre millions de personnes sont attendues, la police nationale, les agents de sécurité de la Ville et un service de sécurité privée seront présents, comme prévu. Mais leur nombre sera renforcé, même si celui-ci n'a pas été divulgué par la préfecture de police de Paris.

Empêcher l'intrusion de véhicules. Sur les berges de Seine et le bassin de la Villette, le dispositif de sécurité sera "comparable à celui de l'an dernier", indique-t-on auprès d'Europe 1 à la Ville de Paris. Des fouilles inopinées pourront être effectuées à l'entrée et des équipes mobiles, en civil et en uniforme, patrouilleront.

Toutefois, en raison du mode opératoire de l'attaque, jeudi dernier à Nice, un nouveau dispositif va être mis en place pour empêcher l'intrusion de tout véhicule suspect : des barrières et blocs de béton seront disposés à certaines entrées, tandis que d'autres seront bloquées par des véhicules, indique la mairie.

Une sorte de "fan zone" pour les concerts. Sur le parvis de l'Hôtel de Ville, où auront lieu les concerts gratuits du festival Fnac Live du 20 au 23 juillet, l'aménagement sera similaire à celui de la fan zone du Champ de Mars pendant l'Euro de football, nous indique-t-on à la Ville de Paris.

Ce parvis pouvant accueillir jusqu'à 20.000 personnes sera donc fermé par des barrières et les spectateurs souhaitant y accéder devront, comme cela avait été le cas pendant le championnat de football, passer par des points de filtrage, précise la mairie. A ces entrées, des contrôles et des palpations seront effectués par des agents formés, permettant ainsi de garantir au mieux le bon déroulement des concerts.