Un éditeur français renonce à publier un livre sur le "fascisme islamique"

  • A
  • A
Un éditeur français renonce à publier un livre sur le "fascisme islamique"
@ AFP
Partagez sur :

"Je ne mesure pas les risques de publier un tel livre", a expliqué le directeur de la maison d'édition Piranha. 

Annoncé en librairie pour le 16 septembre, le livre "Le fascisme islamique" de l'auteur allemand d'origine égyptienne Hamed Abdel-Samad ne sera finalement pas publié en français, a-t-on appris vendredi auprès de son éditeur parisien.

"C'était avant Charlie Hebdo". "Je ne mesure pas les risques de publier un tel livre" notamment en matière de sécurité, a expliqué Jean-Marc Loubet, directeur de la maison d'édition Piranha, qui avait acquis les droits de publication du livre il y a deux ans, au moment du lancement de sa maison d'édition, spécialisée en littérature étrangère. "Il y a deux ans, ça nous semblait un livre intéressant même si nous ne partagions pas forcément ses thèses. Mais c'était avant Charlie Hebdo, avant Nice", a souligné Jean-Marc Loubet. "Le besoin de justifier la haine du musulman qui est apparu après l'attentat de Nice pourrait trouver un écho dans ce livre", a-t-il déploré.

Deux autres maisons d'édition intéressées. Depuis que Le Point a annoncé mercredi dans son édition en ligne que Piranha ne publierait pas le livre de Hamed Abdel-Samad, l'éditeur affirme être inondé de "messages d'insultes" provenant de proches de l'extrême droite, mécontents de la non-parution de ce livre au vitriol contre l'islamisme. "Ce que je craignais, arrive", confie l'éditeur. L'ouvrage devrait néanmoins paraître en français. "Au moins deux maisons d'édition sont prêtes à récupérer les droits", a assuré Jean-Marc Loubet qui avait déboursé environ 12.000 euros pour obtenir les droits.

L'essai publié en Allemagne en 2014 a été traduit en anglais au début de l'année. La version anglaise du livre était vendredi en tête des ventes des livres en langue étrangère sur le site français d'Amazon. L'ouvrage qui dresse un parallèle entre l'islamisme et le fascisme, a connu un indéniable succès en Allemagne mais a également été critiqué pour ne pas avoir étayé suffisamment sa démonstration.