SNCF : la grève n'est pas justifiée pour la majorité des personnes interrogées

  • A
  • A
SNCF : la grève n'est pas justifiée pour la majorité des personnes interrogées
Les chiffres sont stables par rapport au début du mouvement. @ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Quelque 58% des personnes interrogées estiment le mouvement injustifié, un chiffre stable par rapport au début du mouvement, selon un sondage réalisé par le "JDD".

La grève à la SNCF contre la réforme ferroviaire, qui dure depuis deux mois, n'est "pas justifiée" aux yeux de 58% des Français, un chiffre constant depuis trois semaines, selon un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche. A l'inverse, 42% des personnes interrogées jugent ce mouvement "justifié".

Résultats stables. Ces résultats sont globalement stables par rapport à un sondage réalisé au début du mouvement : deux jours après le démarrage de la grève, le 3 avril, 56% des personnes interrogées ne trouvaient pas le mouvement justifié, contre 44% d'un avis opposé, selon une étude réalisée les 5 et 6 avril. Parmi les sondés qui trouvent la grève injustifiée, 88% se disent proches de La République en Marche, 75% des Républicains, 55% du Front national, 40% du PS et 18% de La France insoumise.

Aller au bout de la réforme. A contrario, 82% des Français estimant la grève justifiée ont une sensibilité politique proche de LFI, 60% du PS, 45% du FN, 25% de LR et 12% de LREM. 64% des personnes interrogées souhaitent que le gouvernement "aille jusqu'au bout de la réforme telle qu'elle a été annoncée sans céder aux mobilisations et aux grèves", un niveau comparable à l'enquête de début avril (62%).

Vote au Sénat. La réforme ferroviaire qui prévoit la fin du recrutement au statut à partir de 2020, l'ouverture à la concurrence et la transformation de la SNCF en société anonyme à capitaux publics, doit être votée mardi au Sénat.

Le sondage a été réalisé les 31 mai et 1er juin en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 1.024 personnes majeures (méthode des quotas).