SNCF : en 2017, les trains plus souvent en retard mais plus fréquentés qu'en 2016

  • A
  • A
SNCF : en 2017, les trains plus souvent en retard mais plus fréquentés qu'en 2016
Le nombre de passagers ayant voyagé à bord d'un TGV en 2017 a augmenté de 10% par rapport à 2016. Image d'illustration.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

En 2017, 88,7% des TGV sont arrivés à l'heure, soit 1% de moins qu'en 2016. Leur fréquentation, cependant, a connu une hausse de 10%.

Dans un contexte difficile où la SNCF  doit faire face à de nombreux couacs sur son réseau, voilà des chiffres qui risquent d'aggraver son image auprès du grand public. Selon Franceinfo, ses trains, que ce soient les TGV ou les Intercités, sont arrivés davantage en retard en 2017, comparé à l'année 2016.

-1% de trains à l'heure. De janvier à décembre dernier, 88,7% des TGV sont arrivés à l'heure, soit 1% de moins qu'en 2016. Idem pour les Transiliens et Intercités dans les clous à 88,4% et 87%, soit des baisses respectives de 1% et 0,9%.

+10% de passagers pour les TGV. Mais, dans ce bilan de l'année écoulée, la SNCF a aussi des raisons de se réjouir. Ces résultats de fréquentation sont en effet très bons. Le nombre de passagers ayant voyagé à bord d'un TGV a augmenté de 10% par rapport à 2016, pour atteindre un total de 110 millions d'usagers. Une des raisons de cette réussite se trouve dans les Ouigo, la version bas prix des TGV, qui a attiré 2 millions de passagers supplémentaires. 

Les Intercités retrouvent le sourire. Les Intercités eux aussi ont attiré davantage de passagers. Alors que depuis 2001, ces trains voyaient leur fréquentation fondre, les usagers ont été 2 millions supplémentaires en 2017 à monter à leurs bords, pour atteindre un total de 26,6 millions de personnes, soit une hausse de 8%. TER et Transiliens ont vu leur fréquentation augmenter respectivement de 4,6% et 3,2%.