Salon de l'agriculture : faites connaissance avec Fine et son éleveur, Cédric Briand

  • A
  • A
Partagez sur :

En bonne chef de troupeau, Fine, bretonne pie noir, retrouvera ses pâturages après avoir été tête d'affiche au grand rendez-vous agricole.

C'est une vache bretonne pie noir. Elle a 6 ans, s'appelle Fine et elle est la star du 54e Salon de l'agriculture. Son éleveur, Cédric Briand, a présenté l’égérie au micro d'Europe 1. 

480 kilos. Pesée il y a quatre jours, Fine affiche 480 kilos. "Pour une bretonne pie noire, c'est un poids très raisonnable", assure Cédric Briand. Alors que Fine est allongée dans son box au moment de l'interview, l'éleveur précise qu'une vache peut dormir debout ou allongée. "Ça récupère, somnole ou dort, toujours par petites fréquences." Question caresses, pas de contre-indication pour les vaches mais "il faut toujours les approcher pour qu'elles nous sentent et nous entendent venir. Il ne faut jamais les surprendre", prévient-il.

"8 à 10 litres de lait par jour". Fine "est une dominante, la chef du troupeau chez nous", donc pas d'inquiétude, la vache ne sera pas abattue après avoir fait sa star à Paris. D'autant que Fine est une laitière. "Elle va retourner au pâturage dès lundi et j'espère qu'elle continuera à me faire du bon lait pour faire du bon fromage le plus longtemps possible."

Fine donne 8 à 10 litres de lait par jour en deux traites. "C'est peu, les grandes races peuvent donner deux à trois fois plus", précise cet éleveur de ferme organique. C'est cette faible production qui a failli faire disparaître la race. Mais c'était sans compter sur la persévérance d'une poignée d'éleveurs et le goût typique du lait de ces vaches originaires du pays de Redon, dans le sud de la Bretagne.