Bac 2016 : le papier pour tout savoir sur les résultats

  • A
  • A
Bac 2016 : le papier pour tout savoir sur les résultats
@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Les résultats du baccalauréat sont tombés mardi, entraînant délivrance pour les uns, déception ou rattrapage pour les autres. 

L'ESSENTIEL

Mardi, c'était le jour J pour près de 700.000 candidats au baccalauréat 2016. Cette année, ils sont 79,6% à avoir été reçus du premier coup. Les premiers résultats pour les filières générales, technologiques et professionnelles sont tombés dès 8h (les résultats de la Guyane étaient même connus depuis lundi soir, ceux de Mayotte depuis samedi). 

Les informations à retenir 

  • 79,6% des candidats ont été reçus du premier coup, soit une hausse de 0,8 point sur un an

  • Les premiers résultats sont tombés depuis 8h, les derniers à 15h

  • Les rattrapages s'étaleront de mercredi à vendredi 

  • 79,6% de reçus du premier coup

Près de huit candidats sur dix (79,6%) ont décroché leur baccalauréat du premier coup, un résultat en hausse de 0,8 point sur un an, a annoncé le ministère de l'Education nationale mardi dans un communiqué.

Le taux de réussite s'est élevé à 81,6% dans la voie générale (inchangé sur un an), à 79,9% dans la voie technologique (quasi stable) et à 75,5% dans la voie professionnelle, en hausse de 2,9 points, précise le ministère dans son communiqué.

  • Où pouviez-vous trouver les résultats ?

Les lieux précis dans lesquels vous pouviez trouver les résultats étaient précisés sur la convocation au bac de chaque candidat. Il pouvait s'agir du centre d'examen, du lycée du candidat voire du centre de délibération dans lequel les professeurs ont corrigé les copies. Attention : si votre nom n'est pas apparu sur les grilles de l'établissement, c'est peut-être que vous faîtes l'objet d'une procédure disciplinaire pour suspicion de fraude. Si vous ne pouviez pas vous déplacer tout de suite, vous pouviez aussi vous rendre sur le site de votre académie ou sur le site resultat.siec.education.fr, où les résultats étaient (censés être) accessibles en même temps.

  • Un bug informatique à Bordeaux

Petite panique chez les lycéens de l'académie de Bordeaux. Un bug informatique, dont l'origine reste pour l'heure inconnue, a généré des résultats incomplets ou erronés du baccalauréat. Plusieurs centaines de candidats ont ainsi cru ne pas être admis, alors qu'ils l'étaient. Fort heureusement, le cas inverse ne s'est pas produit. Le rectorat de l'académie a lui invité les candidats à aller vérifier les résultats directement sur place dans les centres d'examen. A midi, un nouveau jeu de données a été mis en ligne. 

  • Quand et pour qui se déroulent les rattrapages ?

Vous êtes informé de vos notes et de votre moyenne lors de la publication des résultats des épreuves du premier groupe, le mardi 5 juillet dans la matinée. Si la mention "passe second groupe" est présente en face de votre nom, vous êtes convoqué pour les rattrapages. Pour cela, il faut que vous ayez obtenu entre 8 et 10 de moyenne générale aux différentes épreuves. En dessous de 8, vous devrez malheureusement retenter votre chance pour obtenir le baccalauréat.

Une fois votre relevé de notes récupéré dans votre centre d'examen, il vous faut choisir les deux matières que vous souhaitez passer au rattrapage. Seules les matières écrites peuvent être sélectionnées. Une fois ce choix effectué, et dans le délai fixé par le chef de votre centre d'examen, il est nécessaire de se rendre dans son centre d'examen pour communiquer ses choix de matières. La date et l'heure de vos rattrapages vous seront ensuite communiquées par le centre d'examen. Les épreuves doivent se dérouler du 6 au 9 juillet, soit entre mercredi et vendredi.

  • Pouvez-vous contester votre note ?

Un bachelier mécontent peut demander à consulter sa copie, mais il ne pourra obtenir une modification de sa note que dans de rares cas. Certains centres d'examens permettent aux candidats de consulter leurs copies sur place dans les trois jours suivant l’annonce des résultats. Une fois ce délai passé, les copies peuvent être consultées à partir du mois de septembre et durant un délai d’un an, avant d’être détruites.