Pourquoi les créations de places en crèche ont pris du retard ?

  • A
  • A
Pourquoi les créations de places en crèche ont pris du retard ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

PETITE ENFANCE - Le gouvernement avait promis 20.000 créations de places en crèches en 2013. La moitié seulement a vu le jour…

C’est ce qu’on appelle une promesse non tenue. L’année dernière, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault avait promis de créer 20.000 places supplémentaires en crèche. Selon un rapport publié par le Haut conseil de la famille, seule la moitié a vu le jour. La faute aux contraintes draconiennes pour ouvrir de nouveaux établissements.

Les retards sur l’augmentation de places. Selon une version provisoire de ce rapport, le nombre de places en crèches a augmenté de 10.706 en 2013. C'est moitié moins que l'objectif fixé par le gouvernement (21.155). Selon le rapport, "ce bilan appelle une politique de remobilisation si on veut atteindre les objectifs". D'autant plus que la nouvelle réforme du congé parental proposée par le gouvernement pour 2015, visant à un partage entre les deux parents, devrait accroître les besoins si les pères ne prennent pas le relais.

>> LIRE AUSSI - Des "crèches de secours" expérimentées à Paris

Trop de contraintes pour créer des crèches. Pour expliquer de tels retards, le Haut conseil de la famille dénonce les difficultés rencontrées pour créer de nouvelles crèches. Il faut par exemple respecter un espace minimal par enfant. Dans certaines régions c'est 6 m². Dans d’autres, cette exigence peut grimper à 10 m² par enfant... Autre exemple : le niveau d'étude du personnel peut varier d’une ville à une autre. Dans son rapport, le Haut conseil de la famille demande donc un assouplissement de ces règles.

Une-creche-1280x640

Les places coûtent trop chères. La multiplication de ces normes a également un effet négatif sur le coût. Une place en crèche peut coûter jusqu’à 50.000 euros. Pour trouver de nouveaux fonds,  le Haut conseil de la famille préconise d'augmenter les tarifs de crèche pour les familles les plus riches.

>> LIRE AUSSI - Les vrais critères pour avoir une place en crèche

La barre est encore très haute. Récemment réaffirmés par le gouvernement, les objectifs sont d'accroître de 275.000 le nombre de places d'accueil de jeunes enfants entre 2012 et 2017. Près de 100.000 places en crèches doivent voir le jour, 100.000 places chez des assistantes maternelles et 75.000 en écoles maternelles. Des objectifs qui paraissent d’ores et déjà compliqués à tenir.