Polynésie française : un homme meurt, emporté par les fortes pluies

  • A
  • A
Polynésie française : un homme meurt, emporté par les fortes pluies
En janvier dernier, 800 habitations avaient été emportées par les fortes pluies (image d'illustration de janvier)@ GREGORY BOISSY / AFP
Partagez sur :

L'homme tentait de dégager les branchages qui obstruaient un caniveau et a été emporté par les eaux.

Les intempéries ont provoqué le décès d'un homme, vendredi en Polynésie française (samedi à Paris), a indiqué la mairie de Faa'a, une ville de la côte ouest de Tahiti.

Un mort et des habitations détruites. Cet employé communal de 30 ans s'était introduit dans le regard d'un caniveau pour dégager les branchages qui l'obstruaient, et a été emporté par les eaux. Son corps a été retrouvé une heure plus tard dans un canal d'évacuation. De très fortes pluies se sont abattues sur la Polynésie française jeudi et vendredi. Plusieurs habitations ont été détruites jeudi aux Tuamotu, et les habitants se sont réfugiés dans les abris de survie de ces atolls. Huit d'entre eux ont été évacués par hélicoptère de l'atoll de Nihiru.

Un bateau à la dérive retrouvé. Un bateau a été porté disparu pendant toute la journée de vendredi, avec cinq adultes et quatre enfants à bord. Il était parti de Maupiti pour rejoindre Bora Bora dans une mer très agitée. Le bateau a été recherché par un hélicoptère Dauphin et un avion Guardian, avant d'arriver à Bora Bora. Tous les passagers sont sains et saufs.

De très fortes pluies. L'archipel de la Société et le Sud des Tuamotu et des Australes étaient toujours placés en vigilance orange vendredi soir (samedi matin à Paris). La Polynésie française avait déjà été frappée par de très fortes intempéries le 22 janvier : plus de 800 habitations avaient alors été détruites.

Une visite de la ministre.La ministre des Outre-mer Ericka Bareigts est arrivée à Tahiti vendredi matin, notamment pour rencontrer les victimes de ces intempéries. Elle a rencontré des sinistrés de Pirae et de Mahina, sur la côte Est de Tahiti, qui ont à nouveau souffert des très fortes pluies le jour de sa visite.