Policiers tués : les drapeaux mis en berne pendant trois jours

  • A
  • A
Policiers tués : les drapeaux mis en berne pendant trois jours
Un drapeau en berne. Image d'illustration.@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Une minute de silence sera aussi observée mercredi "dans tous les services du ministère de l'Intérieur", indique mardi une communiqué.

Au lendemain du drame de Magnanville dans lequel un policier et sa compagne ont été abattus par un homme se revendiquant de l'organisation État islamique, le ministère de l'Intérieur a annoncé dans un communiqué que les drapeaux situés sur ses édifices seront mis en berne. 

Pendant trois jours. "Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a décidé que tous les drapeaux des édifices du ministère seront mis en berne à partir de ce jour à 12h, pendant trois jours, jusqu’au vendredi 17 juin à 12h", indique le communiqué.

Minute de silence. De plus, en hommage aux deux victimes, un officier de police et sa conjointe adjointe administrative travaillant dans un commissariat, "une minute de silence sera observée mercredi 15 juin à 12h dans tous les services du ministère". 

Les syndicats reçus. Le ministre de l'Intérieur recevra également les syndicats des policiers et des personnels administratives de la police mardi soir à 18h.