Ouragan Irma : les premières images des internautes à Saint-Martin et Saint-Barthélémy

  • A
  • A
Ouragan Irma : les premières images des internautes à Saint-Martin et Saint-Barthélémy
L'ouragan Irma laisse entrevoir un paysage de désolation.@ Capture d'écran Twitter/@rafaelhenrikez
Partagez sur :

Au cœur de l'ouragan Irma, les internautes de Saint-Martin et Saint-Barthélémy ont relayé sur les réseaux sociaux les premières images de cette tempête et ses conséquences matérielles.

VIDEO

Les dégâts s'annoncent colossaux. L'ouragan Irma de catégorie 5, "d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique", a frappé mercredi les îles françaises de Saint-Barthélemy et franco-néerlandaise de Saint-Martin, provoquant d'importants dégâts matériels. L’œil du cyclone, d'environ 50 km de diamètre, est resté environ 1h30 sur Saint-Barthélemy avant de toucher Saint-Martin. 

Rafales de vent et submersions marines. La mer "déferle avec une extrême violence" sur les rivages, et il y a "submersion majeure des parties basses du littoral", souligne Météo France, qui a fait état de rafales de vent de 360 km/h. Les dégâts matériels sont "déjà importants", a déclaré Annick Girardin, la ministre française des Outre-mer, évoquant des "toitures arrachées" et exprimant sa "plus forte inquiétude" pour les deux îles, où environ 7.000 personnes ont refusé de se mettre "à l'abri". Les internautes ont relayé leurs photos et vidéos de cette tempête sans précédent sur les deux îles françaises. 

La puissance du vent et la montée des eaux à Saint-Martin sont parfaitement visibles sur ces vidéos : 





À Saint-Martin, la plage de Maho Beach semble être au cœur du cyclone : 



Des coupures d'électricité ont été signalées : 



Un hôtelier de Saint-Barthélémy a évoqué sur Martinique 1ère une "bombe nucléaire" : 



Les rues inondées de Saint-Barthélémy laissent entrevoir un paysage de désolation, avec des voitures emportées par les eaux : 





Les rues de Marigot, à Saint-Martin, sont également devenues des rivières : 



Le port de Gustavia à Saint-Barthélémy ressemble désormais à un lac : 



Un premier bilan matériel inquiétant. Dans un communiqué, la préfecture de Guadeloupe a fourni un premier bilan encore provisoire des dégâts matériels causés à Saint-Martin et Saint-Barthélémy. À Saint-Barthélémy, la caserne des pompiers a été inondée sous un mètre d'eau, les engins sont hors service et le personnel a dû se réfugier à l'étage. De "nombreux dégâts" ont été causés aux habitations, de type "toitures envolées". L'île subit un "black-out électrique total", la centrale EDF étant inutilisable.

À Saint-Martin, la caserne des pompiers est également sinistrée. Plusieurs toitures de la gendarmerie se sont envolées et la Préfecture "est en partie détruite". La préfète et 23 membres du personnel ont dû se réfugier dans un pièce bétonnée, est-il précisé. De même, l'île connaît "un black-out" de l'électricité depuis 6h ce matin (heure locale). Les internautes des deux îles ont commencé également à relayer les premières images des dégâts matériels causés par l'ouragan Irma.

Cet hôtel de Saint-Martin a subi les premiers effets de l'ouragan : 





Des toitures se sont envolées et des arbres arrachés au passage de l'ouragan à Saint-Barthélémy : 



C'est le même paysage qui se dessine sur l'île de Saint-Martin : 



Un Américain en vacances à Saint-Martin raconte sur Twitter avoir profité du passage de l’œil du cyclone (qui signe une courte période d'accalmie) pour monter à l'étage filmer les dégâts : 



Sur la partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin aussi, les médias locaux ont parlé de "dégâts colossaux". Sur des images vidéo, on pouvait voir des voitures à moitié submergées et des bateaux échoués, ou encore l'aéroport international Juliana qui a subi de gros dégâts :