Nouvelle campagne de la Fondation Abbé Pierre contre le mal-logement

  • A
  • A
Nouvelle campagne de la Fondation Abbé Pierre contre le mal-logement
La Fondation Abbé Pierre met en avant que les conséquences du mal-logement@ capture d'écran du clip de campagne
Partagez sur :

La Fondation Abbé Pierre lance sa campagne d'hiver sur le mal-logement comme signe de rupture dans la vie des personnes fragiles.

La Fondation Abbé Pierre a lancé lundi sa campagne d'hiver axée sur le mal-logement et ses conséquences pour ceux qui le subissent. "Le mal-logement et ses stigmates - insalubrité, humidité, risques d'incendie, dangers structurels comme le plomb ou l'amiante... - percutent de plein fouet la vie de ceux qui y sont confrontés", explique la fondation dans un communiqué.

Le mal-logement comme signe de fracture. Cette campagne s'appuie sur un clip vidéo réalisé par l'agence Ici Barbès montrant des logements insalubres ou abîmés sur lesquels se superposent les visages ou les corps de ceux qui y vivent. "Ce n'est pas seulement une fenêtre brisée, c'est une vie brisée, ce n'est pas seulement une fissure, c'est une déchirure", entend-on, avant le mot d'ordre de la campagne : "reconstruire des logements, c'est reconstruire des vies".

Un nouvel axe de sensibilisation. Une façon pour la fondation de montrer que "les marques du mal-logement s'incrustent dans la peau des personnes" et que "les conséquences d'un habitat dégradé peuvent être profondes et durables (santé, accès à l'emploi, échec scolaire, etc.)". Ce clip, dont le but est de pousser les pouvoirs publics à agir et de mobiliser les donateurs, sera diffusé à la télévision, sur internet et dans les salles de cinéma. S'y ajouteront une campagne d'affichage et un message radio.