Michelin : les Meilleur père et fils décrochent les trois étoiles

  • A
  • A
Michelin : les Meilleur père et fils décrochent les trois étoiles
@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

TROIS ETOILES POUR QUATRE MAINS - Aux fourneaux dans leur restaurant savoyard La Bouitte, René et Maxime Meilleur ont décroché le graal de tout cuisinier : la troisième étoile au guide Michelin.

 

Tout près de la station de ski des Ménuires, ils ont enfin décroché leur troisième étoile. Pas sur les pistes, non, mais derrière les fourneaux, là où ils excellent. René et Maxime Meilleur, père et fils, rentrent dans cette caste très select du guide Michelin après des années de travail acharné.

>> LIRE AUSSI - La nouvelle sélection Michelin

Un aboutissement. Une histoire incroyable tant rien ne semblait l'annoncer. Quand René Meilleur ouvre le restaurant La Bouitte, la petite maison en patois savoyard, nous sommes en 1976, et, de son propre aveu, René n'a d'autre ambition que de "faire des raclettes et des tartiflettes". Mais un repas chez Bocuse, la référence de la cuisine, suffit pour que la révélation opère. René prend rapidement goût à l'élaboration de recettes plus raffinées. "C'est vite devenu une cuisine de cœur, une cuisine plus élaborée", poursuit-il avant de conclure, ému : "les trois étoiles c'est l'aboutissement de ma vie, c'est le graal."

>> LIRE AUSSI - Trois étoiles pour Yannick Alléno

Une relation père fils au cœur de la réussite. La Bouitte a vu le jour avec René, mais ce restaurant est devenu l'un des tous meilleurs en France avec l'arrivée de Maxime, qui assiste son père aux fourneaux depuis 1996, après avoir longtemps hésité avec une carrière de biathlète. Les deux hommes jurent se comprendre en un regard. A quatre mains, ils obtiennent une première étoile en 2001, puis la seconde en 2008. Une ascension régulière, implacable. Jusqu'à cette troisième étoile qui fait définitivement de René et Maxime … les meilleurs.