Météo : à partir de samedi, "c'est une vraie vague de froid"

  • A
  • A
Météo : à partir de samedi, "c'est une vraie vague de froid"
@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

L'hiver a pointé le bout de son nez jeudi et devrait s'installer dès ce week-end. 

Ça y est, l'hiver, le vrai, arrive. Mercredi matin, les températures ont oscillé entre 1 et 5 degrés dans l'intérieur des terres, avec même de faibles gelées, et de 4 à 8 degrés sur les régions côtières. Si, pour l'heure, cela reste légèrement élevé par rapport aux fameuses "normales saisonnières", le froid va bel est bien faire son retour.

Vendredi, le rafraîchissement va un peu plus se confirmer, assure Météo France.  Les températures iront de 4 à 5 degrés dans le Nord en moyenne, et de 7 à 8 dans le Sud. Mais c'est dans l'Est que le froid va vraiment commencer à s'installer, avec des minimales qui descendront  à 0 degré. "La neige n'est pas à exclure, même en plaine", ajoute-t-on du côté du prévisionniste.

Samedi, le froid va encore s'accentuer, avec des minimales à -1 dans le Nord et en région parisienne, à 0 dans le Sud et jusqu'à -3 dans l'Est.

Dimanche, on perdra encore un degré en moyenne, avec des températures de -2 (matin) à 3 (après-midi) dans le Nord et même de -2 à 5 dans le Sud. Soit des températures en dessous des normales.  

"Les gens vont être surpris". "C'est une vraie vague de froid. Ce n'est pas une grosse vague de froid. Mais c'est un changement brusque par rapport aux températures de ces derniers mois. Les gens risquent d'être surpris", prévient-on à Météo France. La "vague" durera au moins jusqu'à jeudi prochain, avec jusqu'à -5 ou -7 dans certaines régions, notamment de l'Est. L'Île-de-France connaîtra aussi des -3 ou -4 le matin, avec peut-être quelques chutes de neige.

L'explication de cette "vague" soudaine ? Un anticyclone qui vient juste de s'installer autour de l'Europe centrale, entraînant les vents froids des pays de l'Est jusqu'à l'Europe de l'Ouest. "Rien de dramatique, mais c'est une rupture avec ces derniers jours", résume-t-on à Météo France.