Mayotte : après avoir écrit à Hollande, il reçoit du matériel pour sa classe

  • A
  • A
Mayotte : après avoir écrit à Hollande, il reçoit du matériel pour sa classe
@ AFP
Partagez sur :

Un écolier de Mayotte a demandé des chaises pour son école au président de la République, en février. Deux mois plus tard, le matériel demandé a été livré. 

La plume d’un enfant de 8 ans a changé le quotidien de toute une école élémentaire. Face aux conditions matérielles précaires de son établissement, Robin, un élève scolarisé à Mayotte, avait décidé d’envoyer un courrier à François Hollande en février dernier. "Dans  ma classe de CE1, nous sommes 31 élèves mais il n’y a que 21 places assises", avait écrit l’enfant. Deux mois plus tard, sa lettre a eu l’effet escompté : le matériel demandé par le petit Robin est arrivé à son école mardi, pour le plus grand bonheur des élèves.

"Vous êtes la seule personne qui peut nous aider." Dans sa lettre, l’enfant a expliqué dans le détail les problèmes rencontrés par son école. "Nous sommes trois par table de deux", a ainsi raconté Robin, avant d’ajouter que "les cinq salles de classe ont le même problème". Pour remédier à cette situation ingérable, l’écolier a donc demandé l’aide de François Hollande. "Monsieur le président, vous êtes la seule personne qui peut nous aider. Beaucoup de personnes connaissent la situation de l’école depuis des années mais ils ne font rien".

Une lettre fortement relayée sur Twitter. Mais cette belle histoire n’aurait probablement jamais vu le jour sans l’aide du frère de Robin. Stan B. a ainsi posté la lettre sur Twitter, à la mi-février. Les mots du petit écolier de Mayotte ont immédiatement touché les internautes. La lettre, retweetée plus de 400 fois, a également été relayée par de nombreux médias.  

La réponse de l’Elysée, photos à l’appui. Grâce à cette mobilisation, l’Elysée a fini par prendre connaissance de la situation difficile de l’établissement de Robin. Deux mois après la lettre du petit écolier, un beau cadeau est arrivé dans cette école élémentaire déshéritée. "Bonjour @staan973 (le compte Twitter du frère de Robin) ; les chaises et tables sont arrivées à l’école élémentaire Majicavo Lamir de Robin", a répondu, photos à l’appui, le service de communication de l’Elysée. Robin aura désormais une table rien que pour lui et un de ses camarades.