Lyon : un animateur périscolaire, soupçonné d'attouchements sexuels, mis en examen

  • A
  • A
Lyon : un animateur périscolaire, soupçonné d'attouchements sexuels, mis en examen
L'animateur a été accusé par un des deux enfants présumés victimes d'attouchements.@ JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :

Soupçonné d'attouchements sexuels sur deux écoliers, un animateur d'activités périscolaires lyonnais a été mis en examen et suspendu temporairement de ses fonctions.

Un animateur d'activités périscolaires à Lyon, soupçonné d'attouchements sexuels sur deux écoliers, a été mis en examen pour "corruption de mineurs et agressions sexuelles" et placé sous contrôle judiciaire, a indiqué mercredi une source proche de l'enquête. Âgé de 23 ans et assurant jusque-là ses fonctions à l'école Charles-Péguy, située dans le 8e arrondissement lyonnais, le jeune homme aurait commis sur ces écoliers "des attouchements par-dessus leur vêtement" notamment au début de ce mois, a-t-elle ajouté, confirmant une information de France 3-Rhône-Alpes

L'homme nie les faits. L'animateur, qui a été désigné par l'un des enfants, a nié les faits. "Dès que nous avons été informés de l'ouverture d'une enquête, le 6 février dernier, l'animateur a été immédiatement suspendu de ses fonctions à titre conservatoire pour respecter la présomption d'innocence et surtout protéger les enfants, le temps de la procédure policière et judiciaire", a indiqué la ville de Lyon qui emploie le jeune homme. 

Un casier judiciaire vide. Un courrier a été envoyé vendredi à toutes les familles de l'école, où une permanence d'écoute a été mise en place, a-t-elle précisé. L'animateur - dont le casier judiciaire était vierge au moment de son recrutement, assure encore la ville de Lyon - a été interdit par la justice de toute activité liée à des enfants et de toute présence dans une enceinte scolaire.