Loire : des militants de la cause animale délogés d'un abattoir

  • A
  • A
Loire : des militants de la cause animale délogés d'un abattoir
Les militants de 269Life Libération Animale ont été délogés par les forces de l'ordre.@ GEORGES GOBET / AFP
Partagez sur :

Les militants de l'association 269Life Libération Animale ont été délogés par la police du toit de l'abattoir qu'ils occupaient depuis 24 heures.

Plusieurs dizaines de militants de la cause animale, qui occupaient depuis dimanche après-midi le toit de l'abattoir Sicarev à La Talaudière, dans la Loire, ont été délogés par la police lundi, a-t-on appris auprès de sources concordantes.

Installés avec des tentes. Venus de différentes régions de France et de Belgique, les 74 militants de l'association 269Life Libération Animale ont été interpellés dans l'après-midi par une centaine de policiers et de CRS qui les ont conduits dans les commissariats de Saint-Etienne, Firminy et Saint-Chamond pour y être placés en garde à vue. Une nacelle élévatrice a été utilisée pour ramener sur la terre ferme une trentaine d'entre-eux qui refusaient de descendre du toit où l'association avait installé des tentes pour dormir, a précisé Noëlle Deraime, directrice départementale de la sécurité publique dans la Loire.

Convocation devant le tribunal. Les interpellés doivent être auditionnés dans le cadre d'une enquête ouverte pour "violation de domicile et dégradation de bien privé en réunion", avant d'être remis en liberté avec une convocation devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne le 30 avril prochain, a déclaré pour sa part le parquet stéphanois.

"Nous demandons l'arrêt total de l'abattage des animaux", avait déclaré dimanche une participante de l'occupation. Selon elle, l'action, présentée comme une "première", visait aussi à soutenir deux dirigeants de 269Life Libération Animale, récemment condamnés à deux ans de prison avec sursis à la suite d'autres blocages d'abattoirs.