Loi Travail : Philippe Martinez attend "beaucoup de monde" dans les manifestations

  • A
  • A
Loi Travail : Philippe Martinez attend "beaucoup de monde" dans les manifestations
Philippe Martinez prévoit des cortèges fournis pour cette première journée de mobilisation contre les ordonnances réformant le code du Travail.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Selon Philippe Martinez, les quelque 200 manifestations prévues aujourd'hui devraient voir défiler "beaucoup de monde". Malgré l'absence des autres grandes centrales syndicales.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, prévoit "du monde" dans les rues pour contester la réforme du droit du travail mardi. Une journée qu'il voit comme "une première étape de prise de conscience" des salariés.

Près de 200 manifestations. "Cette première mobilisation contribue à accentuer le débat autour de ces ordonnances", a-t-il déclaré sur France 2, quelques heures avant de participer à la manifestation parisienne, à 14h00.

La CGT attend près de 200 manifestations et a comptabilisé 4.000 appels à la grève un peu partout en France. Elle lance l'appel avec la FSU, Solidaire et l'Unef. "Il va y avoir du monde", a assuré le numéro un de la CGT.

Martinez regrette l'absence des autres grandes centrales syndicales. Cette journée est "une première étape pour une prise de conscience", a-t-il ajouté. "Il n'y a que les combats qu'on ne mène pas qui sont perdus d'avance". "C'est un vrai enjeu, je crois que la mobilisation était nécessaire, il y a une vraie remise en cause du droit du travail", a-t-il encore défendu.



Il a toutefois regretté que les autres grandes confédérations (FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC), qui critiquent pourtant la réforme, ne s'associent pas à la mobilisation.