Loi Travail : les opposants se mobilisent, des voies bloquées dans l'Ouest

  • A
  • A
Loi Travail : les opposants se mobilisent, des voies bloquées dans l'Ouest
A Nantes, des manifestants ont bloqué le périphérique.@ AFP
Partagez sur :

Entre 1.000 et 3.000 personnes à Toulouse, un millier à Rennes, plusieurs centaines à Paris se sont mobilisés jeudi contre la loi Travail.

"On ne lâche rien". La journée a été marquée par des actions et blocages en tous genres à travers le pays, et par des défilés pour "occuper le terrain" avant la manifestation nationale du 14 juin à l'appel des sept syndicats opposés à la loi Travail. A Toulouse, un millier de personnes selon la police, 3.000 selon les syndicats, ont défilé à la mi-journée. A Paris, plusieurs centaines de personnes s'étaient également rassemblées pour maintenir la pression à la veille du coup d'envoi de l'Euro de football.

Quelque 1.200 personnes, selon la préfecture, 1.500 selon FO, ont battu le pavé dans le centre de Rennes où des banques, sociétés d'assurance et un promoteur immobilier ont été la cible de jets de peinture.

Forte mobilisation au Havre.Au Havre, la manifestation a été particulièrement suivie. 5.500 personnes selon la police, 37.000 à 40.000 selon la CGT, étaient présentes dont certains leaders nationaux. Il s'agit du 11e et du plus gros défilé observé dans la cité portuaire depuis trois mois, quand a débuté le mouvement.

Des voies bloquées. Outre les défilés, des actions ont été menées dans l’ouest de la France. Des voies SNCF ont ainsi été bloquées à Saint-Nazaire, empêchant tout trafic des trains à destination ou au départ de cette commune. A Nantes, des manifestants ont bloqué le périphérique, occasionnant jeudi matin plusieurs kilomètres de bouchons au niveau du grand pont de Cheviré, qui traverse la Loire. En Bretagne, des barrages filtrants ont également été organisés par des militants CGT et FO notamment à Brest ou Lorient.