"La sexualité est un carnaval : on peut être le fou ou le roi"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La journaliste Camille Emmanuelle, auteure de "Sexpowerment", prône une libération de la femme et de l'homme par le sexe.

INTERVIEW

Et si l'égalité entre homme et femme commençait dans la chambre à coucher ? C'est une des pistes de réflexion de Camille Emmanuelle, journaliste et auteure de Sexpowerment, le sexe libère la femme (et l’homme). Dans Il n'y en a pas deux comme elle jeudi, la journaliste a expliqué que mettre fin aux clichés sexuels aurait des répercussions dans la vie quotidienne.

Au lit, "une femme n'est pas forcément passive". "Quand on casse les stéréotypes au sein du lit, et bien dans la vie quotidienne aussi". Camille Emmanuelle estime ainsi que combattre les clichés sexuels au lit aurait, pour conséquence, la fin des clichés en société. "Une femme n'est pas forcément passive, soumise, et n'aime pas forcément faire l'amour avec un prince charmant sur un lit avec des pétales de roses", a rappelé Camille Emmanuelle. Sortir de ces images véhiculées aurait alors des répercussions immédiates, au travail par exemple, où l'on se rendrait compte qu'une femme n'est pas forcément "douce et gentille". Et dans son ouvrage, la journaliste n'oublie pas les hommes.

Différents mais libérés. "Un homme n'est pas forcément dominant, performant, il ne bande pas à la demande et n'a pas tout le temps envie", insiste Camille Emmanuelle. Selon la journaliste, il n'est pas question de dire que les hommes et les femmes sont identiques, mais que "la sexualité est un carnaval : on peut être le fou ou le roi". Pour Camille Emmanuelle, si la révolution sexuelle a marqué un tournant important - "on a séparé le sexe de la procréation" - il serait maintenant temps de passer à cette étape supérieure.

>> Retrovuez l'intégrale de l'émission "Il n'y en a pas deux comme elle" ici