La sécurité se hisse à la deuxième place des attentes en matière de service public

  • A
  • A
La sécurité se hisse à la deuxième place des attentes en matière de service public
La sécurité intérieure est le seul service public où l'action de l'État est jugée positive par une majorité de Français@ PATRICK HERTZOG / AFP
Partagez sur :

Dans un contexte post-attentats, les attentes à l'égard de la sécurité, de la défense nationale et de la justice progressent par rapport à 2015.

La sécurité arrive pour la première fois à la deuxième place des attentes des Français vis-à-vis des services publics, la préoccupation principale restant la lutte contre le chômage et pour l'emploi, selon un baromètre publié lundi.

Des attentes fortes dans les trois domaines régaliens. Dans un contexte post-attentats, les attentes à l'égard de la police et de la gendarmerie progressent fortement (+16 points) par rapport à 2015, note cette étude Kantar Public pour l'Institut Paul Delouvrier, une association qui veut favoriser la modernisation de l'action publique. Les attentes vis-à-vis de la défense nationale enregistrent elles une hausse de 8 points, selon ce baromètre annuel, le 12e. Autre domaine régalien de l'État, la justice progresse aussi, mais moins fortement (+3).

La sécurité intérieure plébiscitée. Avec 44%, la sécurité intérieure entre ainsi pour la première fois dans le trio de tête des préoccupations des Français, derrière l'emploi / la lutte contre le chômage (52%, -1) et devant l'éducation nationale (38%, +1). C'est aussi le seul service public où l'action de l'État est jugée positive par une majorité (57%) des Français, malgré une baisse de 6 points, et celui qui satisfait le plus ses usagers (82%, +4).

L'action de l'État dans la santé publique, quatrième domaine où les attentes sont les plus fortes (36%, -1), est jugée positive par 49% (-3) des personnes interrogées. Le service public de l'emploi reste le service le plus mal perçu. Seuls 13% des Français en ont une bonne opinion et seulement 45% de ses usagers en sont satisfaits.

69% des usagers satisfaits des services de l'État. Globalement, seuls 37% des Français (-1) ont une bonne ou plutôt bonne opinion des services publics mais 69% (=) des usagers en sont satisfaits. De l'administration et des services publics, les Français attendent surtout qu'ils soient "plus efficaces" (45%), plus simples (29%) et plus justes (25%).

Quant aux économies de budget, les trois premiers services où elles semblent possibles aux usagers sont la fiscalité, la sécurité sociale et l'environnement. 29% seulement estiment possible d'économiser sur le budget de la police et de la gendarmerie.

Enquête réalisée par internet du 20 octobre au 7 novembre auprès d'un échantillon représentatif de 2.572 personnes âgées de 15 ans et plus selon la méthode des quotas.