La sécheresse inquiète les céréaliers

  • A
  • A
La sécheresse inquiète les céréaliers
La sécheresse inquiète les céréaliers@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

Le manque de pluie depuis le début de l'année 2017 inquiète très fortement les agriculteurs, et plus particulièrement les céréaliers.

Depuis le début de l'année 2017, la pluie s'est faite deux fois plus rare que d'habitude. Résultat, les terres céréalières manquent d'eau partout en France, ce qui provoque le jaunissement de milliers d'hectares de blé et d'orge. Cette météo fait craindre une nouvelle année noire aux agriculteurs, et plus spécifiquement aux céréaliers.

"On a vraiment une grosse inquiétude." La Bretagne et le bassin parisien sont plus particulièrement touchés par cette sécheresse. Philippe Penta, agriculteur dans l'Aisne, voit 15% de sa production de blé menacée par le manque d'eau. Un pourcentage qui pourrait augmenter encore dans les jours à venir. "Ce qui me rend pessimiste, c'est quand je regarde la météo et que je vois qu'il n'y pas d'eau avant dix jours. Il y a rien qui fonctionne. On a vraiment une grosse inquiétude, surtout après une année 2016 catastrophique", se lamente l'agriculteur.

40% de sa récolte perdus en 2016. En 2016, Philippe Penta a perdu pas moins de 40% de sa récolte à cause du mauvais temps. Cette année est donc décisive pour lui, comme pour de nombreux autres agriculteurs. Il faut produire plus, pour vendre plus, dans un marché mondial où le cours des céréales chute régulièrement depuis plusieurs années.