Hugo Baillet (PS) : "La perpétuité réelle pour les terroristes n'a pas de sens"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

TERRORISME - Pour Hugo Baillet, secrétaire fédéral du Parti socialiste, enfermer les terroristes à vie en prison reste contraire au droit et serait inefficace.

INTERVIEW

Plusieurs personnalités politiques de droite ont remis la question au goût du jour : faut-il instaurer la "perpétuité réelle", sans possibilité de libération anticipée ou de réduction de peine, pour les terroristes condamnés ? Pour Hugo Baillet, secrétaire fédéral du Parti socialiste, cette mesure est inutile, pour ne pas dire dangereuse.

"Autant condamner à mort". "Je suis favorable au fait qu'on augmente l'incompressibilité de la peine. Mais la perpétuité réelle n'a pas de sens", a déclaré le militant socialiste sur Europe 1 lundi. "Autant condamner à mort", ce qui est contraire, selon lui, aux valeurs de la République. Hugo Baillet a par ailleurs rappelé que la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) avait "retoqué cette disposition en Angleterre, et estimé qu'on ne pouvait pas ne pas donner l'espoir et la perspective à une personne condamnée de sortir". Pour le secrétaire du PS, le droit existant en France est suffisant. En effet, même s'il est possible pour un détenu, une fois la peine de sûreté effectuée, de demander une libération anticipée ou une réduction de peine, son obtention n'est absolument pas garantie. 

"Terroriser les terroristes". A l'inverse, David-Xavier Weiss, adjoint (LR) à la mairie de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, est favorable à cette perpétuité réelle. "Il faut mettre le paquet sur la condamnation des terroristes", a-t-il jugé sur Europe 1. Celui qui se dit "pas hostile à la peine de mort" par ailleurs considère qu'un enfermement à vie sans possibilité de sortir "peut faire réfléchir" certains extrémistes. "Il y a moyen de terroriser les terroristes."