Des travailleurs sans-papiers en grève dans un Burger King parisien

  • A
  • A
Des travailleurs sans-papiers en grève dans un Burger King parisien
Burger King France a insisté sur le fait que les salariés étaient ceux d'une entreprise prestataire.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Ils dénoncent leurs conditions de travail et demandent le paiement de toutes les heures effectuées.

Des salariés sans-papiers d'une société de nettoyage travaillant la nuit dans des Burger King d'Ile-de-France se sont mis en grève et occupaient mardi un établissement de la chaîne de restauration rapide. Ils dénoncent leurs conditions de travail et demandent le paiement de toutes les heures effectuées, a-t-on appris auprès de la CGT qui les soutient. Selon le syndicat, 14 salariés de la société Albiance, sous-traitant pour des Burger King d'Ile-de-France, occupent depuis mardi matin l'établissement de la place de la République, à Paris.

"Ils doivent acheter eux-mêmes leurs équipements". Interrogée, la direction de Burger King France a insisté sur le fait que les salariés "qui se sont exprimés aujourd'hui" dans ce restaurant étaient ceux d'une entreprise prestataire, tout en assurant "(entendre) les revendications dont il est question et (être) bien évidemment sensible à ce sujet". "Ces travailleurs sans-papiers effectuent le nettoyage et le gardiennage de nuit" dans six restaurants d'Ile-de-France, "toutes leurs heures ne sont pas payées", "ils doivent acheter eux-mêmes leurs équipements", a expliqué à l'AFP Marilyne Poulain (CGT). 

5 à 6 heures par nuit déclarées 3 heures par jour. Dans un tract, la CGT écrit que ces travailleurs "font la plonge, nettoient sans équipement de protection, 5 à 6 heures par nuit mais sont payés et déclarés 3 heures par jour".  Ces salariés demandent le paiement de toutes les heures effectuées et la délivrance des documents nécessaires à leur régularisation, a indiqué Marilyne Poulain. La CGT a averti l'inspection du travail qui "a effectué des contrôles dans la nuit de lundi à mardi dans dix" restaurants Burger King, a-t-elle ajouté.